Nokia Thermo : Le thermomètre temporal connecté en test

0
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))

La première fois que j’ai vu ce thermomètre, j’ai eu une pensée émue pour cet ingénieur de chez Nokia. Cet ingénieur qui un jour, étant gamin et fiévreux, a trouvé sa vocation : concevoir un thermomètre « non-invasif », enfin vous voyez ce que je veux dire. Car oui, c’est probablement ainsi qu’est né le thermomètre temporal et, chers lecteurs, je viens tout juste de vous l’introduire -littéralement- pour ce tout premier test de 2018, Bonne Année !

Sans contact, mais comment ça marche ?

Non, on ne sent rien. Du tout. Et c’est ça qui est cool : il est devenu aussi friendly de prendre sa température que de démarrer sa voiture, transférer ses fichiers, charger son smartphone ou de faire un achat par CB : sans contact ! C’est la promesse de Nokia Health (ex-Withings) avec ce Thermo, et comme toujours chez le pionnier de la santé connectée, on a le droit à un condensé de technologies, rassemblé dans un bel objet design. Mais alors, comment ça marche ? Il suffit de placer l’extrémité verte du thermomètre à 1 cm de la peau et de balayer horizontalement la zone située entre le milieu du front et la tempe. Durant ces deux secondes, 16 capteurs infra-rouges vont analyser la température de votre artère temporale (directement reliée au cœur) et enregistrer 4 000 mesures afin de vous restituer le résultat le plus fiable possible.

Le thermomètre est totalement silencieux, il effectue simplement deux petites vibrations pour indiquer que la mesure a bien été prise, ce qui permet de l’utiliser même pendant la sieste du nouveau-né. La température est ensuite affichée via quelques leds, facilement lisible dans l’obscurité.

Pour toute la famille

Une fois la mesure prise, vous n’avez plus qu’à l’attribuer à tel ou tel membre de la famille grâce à la zone tactile du thermomètre. Profils que vous aurez au préalable créés (jusqu’à 8) sur l’application qu’on aborde juste après. Mais si vous oubliez (ou n’avez pas envie) d’attribuer la mesure tout de suite, il sera possible de le faire ultérieurement sur le smartphone. Le Thermo communique en WiFi et en Bluetooth en fonction de là où vous vous trouvez et il peut garder en mémoire les mesures de chacun durant des mois s’il le faut jusqu’à ce que vous le connectiez au réseau.

Une application, un suivi et même quelques conseils

L’intérêt des objets connectés -quels qu’ils soient- est de pouvoir visualiser, centraliser et exploiter leurs données depuis un smartphone ou un site web. Dans notre cas, l’application Nokia Thermo (disponible gratuitement sur iOs et Android) permettra de suivre l’évolution de vos épisodes fiévreux. On apprécie d’autant plus quand ces objets connectés sont intelligents, c’est le cas du Thermo qui interprète les données, effectue des diagnostics, donne des conseils et va même jusqu’à préconiser une certaine posologie en fonction de l’âge, de la taille et du poids du « patient ». Attention, cela ne doit pas vous empêcher de consulter votre médecin et l’application saura vous le rappeler.

L’application permet également d’ajouter manuellement des commentaires, symptômes, médicaments pris et même des photos. De quoi avoir un journal de votre santé le plus complet possible. Vous pourrez aussi programmer des rappels de prise de température.

Enfin, on apprécie que les utilisateurs d’autres produits Withings/Nokia puisse centraliser toutes leurs informations (activité, sommeil, rythme cardiaque, température) dans l’excellent compagnon de santé qu’est « Health Mate », bien qu’il faille tout de même installer l’application Thermo en arrière plan, ne nous demandez pas pourquoi…

 

Conclusion

Votre salle de bain n’échappera pas à cette vague d’objets connectés, pour le meilleur et pour le pire. En effet, Withings avait déjà pris les devants en 2009 avec son pèse-personne connecté et -il y a tout juste un an-, dévoilait à Las Vegas (en partenariat avec Kérastase) la première brosse à cheveux connectée au monde (oui oui). Pourquoi pas, en tous les cas, ils en connaissent un rayon sur la santé connectée, et nous le prouvent une fois encore aujourd’hui. Avec l’exemple de cet objet du quotidien rendu connecté et intelligent tout en conservant la simplicité d’utilisation qu’on peut attendre d’un thermomètre. Il est donc pratique, hygiénique et compact : il rentre facilement dans une trousse de toilette (plus aisément que ses cousins en forme de pistolet) et puisqu’il fonctionne avec des piles AAA (fournies, autonomie 2 ans), inutile d’emporter un chargeur ou câble en vacances.

En fin de compte, son seul défaut pourrait être son prix, quoique. Au moment où nous publions ce test, le Nokia Thermo est en promotion à 79€ à la Fnac et Darty, comptez habituellement 99€Nota : Certains modèles arborent encore l’ancien logo Withings datant d’avant le rachat du Français par Nokia (c’est le cas du notre ; #collector #cocorico) mais rassurez-vous l’application est bien compatible avec les deux modèles.

Au nom de toute l’équipe WebLife, je vous souhaite une belle et heureuse année et surtout … une bonne santé (connectée) !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here