Le Tryvertising, qu’est-ce que c’est ? Réponse avec Geoffrey Vidal, fondateur de Demooz

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Géraud E-commerce, Internet, Webmarketing 4
Le Tryvertising, qu’est-ce que c’est ? Réponse avec Geoffrey Vidal, fondateur de Demooz

Rendez-vous avec Geoffrey VIDAL (au centre) pour découvrir et parler du projet DEMOOZ au travers d’une interview. Voici l’échange retranscrit que nous avons eu :

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Je m’appelle Geoffrey Vidal et je suis le cofondateur de Demooz. J’ai 31 ans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en informatique et d’un M2 en management de l’innovation. Mon truc c’est le produit et le business :)

Pouvez-vous présenter votre projet à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ? 

Demooz c’est « Essayez avant d’acheter ». Avec Demooz, les gens peuvent tester un produit avant de l’acheter.

D’où vient le nom ?

Une contraction entre Demonstration et House (en anglais).

Comment cela fonctionne ? 

Si vous souhaitez essayer un produit, Demooz vous met en contact avec une personne à coté de chez vous qui possède déjà le produit et accepte de vous le faire essayer gratuitement. Vous pouvez ainsi vous faire votre propre avis et échanger avec un consommateur qui utilise le produit au quotidien.

Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ? 

C’est en cherchant un vidéo-projecteur en magasin que je me suis rendu compte qu’on ne pouvait tout simplement pas tester certains produits. J’ai pu essayer le produit en question chez un collègue, les conditions étaient parfaites !

D’après vous, quelle est votre plus grande force par rapport à vos concurrents ? 

Notre communauté, les demoozers, sans aucune hésitation !

Comment vous rémunérez-vous ? 

Nous signons des partenariats avec les constructeurs.

Le service est lancé depuis quelque temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

Les utilisateurs sont ravis de pouvoir tester des produits en conditions réelles d’utilisation (HTC Vive, Dyson, Chromecast…), les fabricants y trouvent aussi leur compte car Demooz joue le rôle de showroom.

Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ? 

Nous sommes 12 personnes actuellement. Il y a des devs, des marketeux, des commerciaux, des customers lovers et bien sûr toutes et tous sont passionnés par notre aventure.

Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

Nous souhaitons améliorer la valeur que nous délivrons autant à nos membres qu’à nos partenaires.

Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ? 

Sans hésitation : trouver un modèle économique viable :-)

Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ? 

Ne rien lâcher. Chaque fois que l’on tombe, il faut se relever.


Merci Geoffrey. Pour clore cette interview, vous l’aurez compris, le Tryvertising, c’est la possibilité de tester des produits avant de les acheter. Ce concept -proche du Crowdtesting qui consiste à tester des produits avant leur commercialisation- n’est pas nouveau : il existe depuis une dizaine d’années au Japon. Ce qui est nouveau, c’est que Demooz l’a importé directement dans votre salon, sans passer par les Sample Labs nippons.

Demooz, c’est le pari qu’un particulier est plus souple, objectif et convivial qu’un commercial en costume cravate… Et ça marche ! Déjà plus de 4 500 « démonstrateurs » localisés dans 400 villes de France. Un nouveau site « V2 » depuis le début d’année et de beaux projets à venir avec la toute récente levée de fonds de 800 000 €. Nous avons été nous-même séduits par le concept lors de notre essai du HTC Vive sur Demooz ! Il ne nous reste plus qu’à souhaiter une bonne continuation à Geoffrey et toute l’équipe DEMOOZ, en espérant que celui-ci continue de rencontrer le succès escompté. De votre côté, lecteurs, n’hésitez pas à faire part de vos remarques sur le service pour les aider dans leur démarche (fonctionnalité, design, avis, etc.).

 

Laisser un commentaire

4 commentaires le "Le Tryvertising, qu’est-ce que c’est ? Réponse avec Geoffrey Vidal, fondateur de Demooz"

  1. 57seb 20/03/2017 à 20:28 · Répondre

    Salut!
    Super l’article! Je trouve que l’idée est bonne!
    Le réseau Deemoz mérite d’être développé encore plus. Il n’y a pas encore assez d’interactivité.
    Sur les quelques personnes contactés pour des tests, seulement un a répondu.

    • Géraud 21/03/2017 à 07:35 · Répondre

      Merci Seb pour ton retour d’expériences. En effet, et comme je le disais à Demooz, en + de la géolocalisation par produit, une géolocalisation des membres faciliterait les « échanges ». Des nouveautés arrivent bientôt sur le site ;)

  2. Pascal 22/03/2017 à 09:55 · Répondre

    L’interview est trop courte ! On poste toujours les mêmes questions basiques aux entrepreneurs, on a du mal à trouver des interviews poussées. C’est toujours : quel conseil donneriez-vous, qu’est-ce qui a été le plus difficile, quels sont vos projets.
    On aimerait en savoir plus, avoir plus d’infos sur comment ils ont trouvé leurs premiers clients, comment ils ont communiqué, quel budget, qui contacter pour les partenariats avec les entreprises, comment créer le site web, comment recruter etc…
    Après si l’entrpreneur n’a pas envie de répondre, libre à lui, évidemment il ne va pas divulguer tout son business plan!

    • Géraud 22/03/2017 à 11:08 · Répondre

      Bonjour Pascal, merci pour ce commentaire qui va nous permettre d’enrichir nos interviews futures. Effectivement, comme vous le précisez -et vous le remarquez peut-être au travers de nos différents articles-, les questions (ou plutôt les réponses) varient parfois et c’est normal du fait de l’actualité ou position sur le marché de notre interlocuteur. Encore merci pour votre intervention, bonne journée !