Fitbit Flex : Test du bracelet connecté, tracker d’activités

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 3 vote(s))
Baptiste Matériel 2
Fitbit Flex : Test du bracelet connecté, tracker d’activités

Dans la grande famille des objets connectés, le bracelet est certainement le wearable le plus répandu, devant les montres telle que la Pebble souvent plus complètes qui tendent doucement à se démocratiser. Et alors qu’une nouvelle génération de bracelets connectés plus évolués arrive doucement, que vaut le Fitbit Flex, l’un des premiers appareils dévoilé aux côté du Jawbone Up.

Retour sur le premier bracelet connecté qu’il m’a été donné de porter, alors que les constructeurs se battent depuis de nombreux mois déjà. L’idée étant, s’il est encore nécessaire de le rappeler, de tracker son activité physique de base, mais aussi lors de toutes activités physiques que nous pourrions être amenés à faire.

Détails du Fitbit Flex, au lendemain de la pré-commande du bracelet qui se veut révolutionnaire, le Moov.

Présentation du Fitbit Flex

Le tracker

Le bracelet n’est pas l’élément essentiel du Fitbit Flex puisqu’il ne s’agit en réalité que d’un morceau de caoutchouc permettant de porter le tracker à son poignet. De dimensions 3x1x0,5cm, c’est a proprement parler ce dernier qui va s’occuper d’effectuer les mesures qui seront retournées à la personne qui le porte. On retrouvera ainsi :

  • Nombre de pas
  • Distance parcourue
  • Calories brûlées
  • Minutes très actives
  • Qualité du sommeil (Durée, éveils & agitations)

L’objectif d’activité de 10 000 pas correspondant à l’activité minimale préconisée par l’organisme mondial de la santé plus connu sous le nom d’OMS.

Les données quotidiennes sont accessibles directement sur le smartphone via bluetooth pour les terminaux compatibles ou sur le site web depuis l’ordinateur. A noter qu’il est possible de synchroniser ces informations sur l’ordinateur à l’aide du dongle USB avant de les consulter sur le téléphone mobile grâce à l’application dédiée.

Au niveau de la personnalisation, en plus de donner son sexe, son âge, sa taille et son poids, il est possible de préciser l’alimentation ingérée ainsi que l’eau consommée. Sauf suivi strict, il sera rapidement fastidieux de renseigner chaque jour ces deux derniers éléments.

Finalement, le dispositif est étanche et il est donc possible de le porter 24/24h. En pratique, il est désagréable de le porter mouillé et ennuyant de le sécher, et quittera donc facilement le poignet pour les tâches telle que la vaisselle ou lorsque vous irez sous la douche.

Deux tailles de bracelet

La boîte du Fitbit Flex comprend 2 bracelets de longueurs différentes. Selon la taille de son poignet, il sera alors possible de choisir l’un ou l’autre, en retenant celui qui convient le mieux et en mettant donc le second de côté.

 

Agréable à porter, le bracelet se ferme non pas comme une montre traditionnelle, mais au travers d’une solide fixation en métal située d’un côté, qu’il convient se pincer afin de la faire pénétrer dans les trous situés à l’autre bout du Fitbit Flex. Inévitablement, ce système de fixation se rayera suite aux frottements exercés contre toute surface telle qu’un table ou même un mur.

Interrogation & changement de mode (jour/nuit)

L’écran du tracker, très sommaire, se limite à un dispositif lumineux composé de 5 diodes électroluminescentes. Au courant de la journée, il est tout à fait possible de connaître l’état d’avancement de son objectif d’activité en tapotant à deux reprises sur le Fitbit Flex.

Fitbit Flex : DELs

Vous l’aurez sans doute compris, chaque DEL correspond à une tranche de 20%. Pour plus de détails, il conviendra de synchroniser le bracelet et de consulter les données sur l’ordinateur ou le smartphone.

Pour passer en mode nuit avant de se coucher de façon à ce que le bracelet puisse tracker le sommeil il conviendra de tapoter 5 fois sur celui-ci. Il en sera de même au réveil, pour repasser en mode jour.

Autonomie & recharge du bracelet

Du côté de l’autonomie, le Fitbit Flex tient une semaine, soit 7 jours, sur une charge complète de la batterie. On pourra donc aisément se caler sur une charge le weekend (samedi ou dimanche), afin d’être tranquille tout au long de la semaine.

Fitbit Flex : Chargeur

Le chargeur est sans surprise fait sur mesure pour accueillir le tracker. De l’autre côté, il pourra être connecté sur n’importe quel ordinateur ou batterie externe, en plus d’une prise secteur grâce à un adaptateur commun.

Applications desktop/mobiles & compatibilité

Tel que mentionné précédemment, sont disponibles les applications suivantes :

  • Applications desktop OS X & Windows
  • Applications mobiles Android & iOS

Du côté de la compatibilité pour la synchronisation directe avec l’application mobile Android ou iOS sur smartphone ou tablette tactile, il faudra détenir l’un des terminaux suivants :

  • Apple iPhone 5, 5S, 5C, iPhone 4S, iPod Touch 5, iPad 3, iPad 4, iPad Air, iPad mini
  • Samsung Galaxy S3, S3 Mini, S4, S4 Mini, S4 Active, Galaxy Note II, III, 10.1
  • LG G2, G Flex, G Pro 2, Vu 3
  • HTC One (OS v4.3+), HTC One (M8)
  • Motorola Moto X, Moto G
  • Nexus 4 et 5 & Nexus 7 (2013)
  • Sony Xperia SP, T, TX, V, Z, Z1, Z1S, ZL, ZR, Z Ultra, Z1 Compact, Tablet Z (OS v4.3+)

Notre avis

En conclusion, une excellente première expérience à laquelle on se laisse prendre au jeu pour atteindre son objectif quotidien, en plus du rapport de progression hebdomadaire envoyé par mail et de la surcouche de gamification récompensant le passage d’étapes significatives (10 000 pas, 50km et 250km parcourus, etc.) au travers de badges. De plus, le Fitbit Flex est élégant, discret et peu encombrant. De quoi le porter en toute circonstance.

On regrettera cependant la compatibilité Android limitée, et surtout les vibrations involontaires impliquant de fausses commandes de changement de mode (en applaudissant, faisant du vélo, etc.). Mais peut-être s’agit-il dans ce dernier cas d’une erreur de jeunesse corrigée sur le bracelet connecté sorti depuis, le Fitbit Force.

Si vous êtes tentés par ce bracelet connecté Fitbit Flex, rendez-vous sur la fiche produit de Mobilefun pour passer commande.

Laisser un commentaire

2 commentaires le "Fitbit Flex : Test du bracelet connecté, tracker d’activités"

    Rétroliens de cet article

    1. WebLife fête ses 2 ans avec le plein de cadeaux ! - WebLife
    2. Misfit Flash : Le bracelet connecté à petit prix - WebLife