Google : Diagnostiquer des maladies par nanoparticules

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 2 vote(s))
Anne Internet 1
Google : Diagnostiquer des maladies par nanoparticules

Google ne cesse d’innover y compris dans le secteur de la santé. Nous connaissons désormais les lentilles connectées pour diabétiques ou encore les lunettes connectées Google Glass pouvant être utilisées dans le milieu médical. Ce n’est pas fini puisque le géant du web travaillerait sur un dispositif permettant de diagnostiquer des maladies tel que le cancer, un infarctus ou un AVC par le biais de nanoparticules.

Ces nanoparticules d’oxyde de fer pourront rejoindre la circulation sanguine en avalant simplement une pilule par exemple. Une fois présentes dans le corps, elles permettront de détecter les cellules précancéreuses ou les risques de crise cardiaque par exemple. Un défi de taille pour une innovation majeure dans le domaine de la santé, qui ne devrait cependant voir le jour que d’ici 5 à 10 ans !

Via

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Google : Diagnostiquer des maladies par nanoparticules"

    Rétroliens de cet article

    1. Alphabet : La nouvelle holding de Google - WebLife