Voiture à pilotage automatique : La première licence délivrée

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 2 vote(s))
Romain Internet 1
Voiture à pilotage automatique : La première licence délivrée

Le projet de Google qui consiste à concevoir une voiture dont le pilotage est automatique, pratique pour assister les conducteurs et autres personnes déficientes, continue son bonhomme de chemin. Aujourd’hui, nous venons d’apprendre que l’état du Névada vient d’autoriser des voitures tests à entrer en fonction sur son territoire.

Seule obligation pour Google, il faut que l’on identifie clairement que la voiture est une voiture à pilotage automatique. Pour cela, elle sera équipée d’une plaque d’immatriculation rouge ainsi que d’un signe distinctif (un peu comme les auto écoles).

Pour le moment, le projet est encore en phase de tests, en conditions réelles, et donc deux personnes devront être systématiquement à bord, dont une qui doit être capable de prendre le contrôle du véhicule à tout moment. Les zones où la voiture aura le droit de circuler sont aussi très restreintes pour éviter tout souci majeur.

C’est donc une belle prouesse pour Google dont le projet avance bien. Si les tests sont concluants et que les contraintes administratives et sécuritaires remplies alors il y a de fortes chances pour que l’on voit dans les prochains mois / années débarquer ces voitures particulières pour le plus grand plaisir des personnes déficientes.

Reste à voir le prix de commercialisation mais qui a dit que notre futur ressemblerait de plus en plus au 5ème élément, futurama ou à i-robot ?

Via

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Voiture à pilotage automatique : La première licence délivrée"

    Rétroliens de cet article

    1. UrbanOS : Londres a son propre système d'exploitation - WebLife