Dès demain Google indiquera si votre site est mobile ou non

4
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 2 vote(s))
Google

Dès demain Google indiquera aux internautes effectuant des recherches sur leur mobile si la page qu’ils s’apprêtent à consulter est compatible mobile ou non. En d’autres termes, les sites qui comportent des pages compatibles mobile (responsive webdesign ou site mobile) se verront être mis en avant dans les SERPs, mais cela ne signifie pas que les pages non compatibles seront pénalisées.

Cette mise à jour baptisée « Mobile-Friendly Update » traduit la nécessité de proposer aujourd’hui un site mobile. Il s’agissait auparavant d’une « option » fort appréciable pour l’internaute mais Google souhaite aujourd’hui en faire une norme ! Notons que seules les requêtes sur la version mobile du moteur de recherche seront impactées. Pensez à suivre de près le trafic de votre site dans les prochains jours. Principalement si les internautes ont pour habitude d’y accéder en grande partie via le mobile !

Via & Via

4 Commentaires

  1. Bonjour et merci pour cet article.

    J’ai juste une petite question : cette mise à jour touchera-t-elle dans l’avenir également les SERPs desktop, ou restera-t-elle limitée aux SERPs mobiles ?

    • Bonjour,

      Difficile de dire comment cette update de Google va évoluer dans le temps !
      D’après les informations diffusées, cette modification touchera uniquement les SERPs mobiles. Je pense qu’il sera intéressant de voir dans un premier temps l’impact de cette mise à jour et les enseignements que nous pouvons en tirer dès les prochains jours avant de se pencher sur la suite.

      Bonne journée,

  2. Il semblerait effectivement que Google ne destine cette mise à jour qu’au mobile. De toute manière l’ensemble des autre algorithmes (de Panda à Pingouin) concernent déjà le desktop.

    Je me demandais moi si indexer son application mobile avait une influence avec cet algorithme ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here