Google prévoit l’affluence des lieux dans les recherches

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 2 vote(s))
Baptiste Internet 3
Google prévoit l’affluence des lieux dans les recherches

Une nouvelle fonctionnalité faisait son apparition dans les pages de résultats de recherche de Google il y a quelques semaines. Elle permet d’indiquer les périodes d’affluence jour par jour pour des millions de lieux dans le monde : musées, lieux touristiques, commerces et mêmes restaurants et cafés.

Fonctionnalité pour gagner un temps précieux

La fonction, uniquement disponible sur la version mobile de Google, vient s’ajouter sous forme d’histogramme aux horaires d’ouverture et à l’adresse des lieux déjà présents dans les résultats de recherche. D’après les données disponibles (basées sur les visites passées enregistrées pour le lieu en question par Google), on apprend par exemple que le pire moment pour visiter la Tour Eiffel est à 16h le samedi, et à 14h le lundi. Il est en effet généralement préférable de s’y rendre à l’heure d’ouverture.

Google : Affluence des lieux

A priori, Google exploite ici les données de tous les terminaux Android pour arriver à ces estimations ; à l’exception de ceux ayant manuellement désactivé le tracking.

Fiabilité des données

On peut s’interroger sur la fiabilité des prévisions quand on sait que de nombreux lieux sont soumis à des variations de fréquentation, dues à de nombreux facteurs : vacances scolaires, météo, évènements exceptionnels, travaux ; les exemples sont nombreux. Or l’outil de Google n’affiche actuellement qu’une moyenne d’affluence sur l’année, sans prendre en compte la multitude de paramètres qui peuvent l’influencer. Pour que les données puissent être vraiment utilisables, une évolution de la fonctionnalité sera donc à prévoir.

Ce nouvel ajout de Google intervient peu de temps après la sortie d’une application mobile française baptisée Hurikat, qui se définit comme le « Waze des files d’attente ». Cette appli, disponible sur iOS et Android, a pour même ambition de faire éviter les files d’attente, à la différence que celle-ci se base sur les contributions actives des membres de sa communauté.

Via

Laisser un commentaire

3 commentaires le "Google prévoit l’affluence des lieux dans les recherches"

  1. Olivier Perbet 27/08/2015 à 09:53 · Répondre

    Si il faut prendre en compte la représentativité du segment des possesseurs d’Android par rapport au public du lieu, ça va faire de nœuds dans la tête ! Surtout, comment doit-on considérer les Android trackés ? Le grand public qui n’en a pas conscience / s’en fiche ? Combien sont-ils en proportions ? Bref, Hurikat semble suivre une meilleure logique. Et Waze n’a-t-il pas été racheté par Google ? ;)

    • Baptiste 27/08/2015 à 10:05 · Répondre

      La problématique est loin d’être évidente, en effet ;)

      Et oui, Waze a été racheté courant juin 2013 par Google pour près de 1 milliard de dollars (966 millions exactement).

Rétroliens de cet article

  1. Google prévoit l’affluence des lie...