Google : L’authorship officiellement abandonné par le moteur

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 5 vote(s))
Baptiste Moteur de recherche 0
Google : L’authorship officiellement abandonné par le moteur

Après plusieurs années à en faire la promotion et à pousser les éditeurs de sites internet à intégrer cette information, Google vient officiellement de communiquer sur l’abandon de l’authorship.

Retour sur l’authorship

Pour rappel, l’authorship correspond au lien établi entre une publication et son auteur. L’idée étant de tirer parti du profil Google+ d’un rédacteur pour identifier l’ensemble de ses articles sur internet.

Techniquement, la mise en place de l’authorship était plutôt aisée et rapide à mettre en place puisqu’il suffisait d’un lien vers le profil Google+, avec le fameux attribut rel= »author », en plus de préciser l’URL du site concerné par la publication au sein du profil sur le réseau social du géant de la recherche.

Google : Auteurs dans les pages de résultats

Au sein des pages de résultats du moteur, tel qu’illustré ci-dessus, cela se traduisait par l’affichage du nom de l’auteur, avec dans une certaine mesure la présence de la photo de profil du compte Google+. De quoi se démarquer dans les SERPS, surtout pour les premiers à avoir mis en place l’authorship.

Les raisons de l’abandon de l’authorship

Tel qu’argumenté par John Mueller, qui semble avoir repris le flambeau de Matt Cutts en ce qui concerne les annonces de ce type, l’authorship n’a vraisemblablement pas eu le succès escompté malgré les efforts de Google pour tenter de le faire adopter massivement. Etonnamment, Google évoque aussi le manque de pertinence de l’affichage d’une telle information au sein des pages de résultats, et mentionne même une distraction pour les internautes.

Unfortunately, we’ve also observed that this information isn’t as useful to our users as we’d hoped, and can even distract from those results.

Plus étonnant encore, la firme de Mountain View précise que d’après ses tests, le retrait de l’authorship ne semble pas affecter le trafic d’un site internet ou encore le taux de clic sur des annonces publicitaires.

If you’re curious — in our tests, removing authorship generally does not seem to reduce traffic to sites. Nor does it increase clicks on ads.

Il est facilement imaginable qu’une recherche puisse mettre en évidence des arguments vantant la mise en place de l’authorship et prétendant le contraire…

Des signes de la suppression de l’authorship

C’est en octobre 2013 au salon Pubcon que Matt Cutts annonçait la chute prochaine de l’affichage de l’authorship dans les pages de résultats de son moteur de recherche afin d’améliorer la qualité des SERPS. Cette chute de 15% de l’authorship était effectivement observée et confirmée quelques semaines plus tard.

Plus récemment, fin juin 2014 et toujours par l’intermédiaire de John Mueller, Google annonçait l’abandon des photos de profil Google+. Les photos ne seraient dès lors plus affichées dans les pages de résultats, en plus du nombre de Cercles, et seul serait mis en avant le nom de l’auteur accompagné d’un lien vers son profil sur le réseau social.

We’re simplifying the way authorship is shown in mobile and desktop search results, removing the profile photo and circle count.

Au début du mois (août 2014), c’étaient au tour des statistiques sur l’auteur (Author stats) au sein des Google Webmaster Tools de disparaître.

Aujourd’hui, c’est bel et bien la fin pour l’authorship :

With this in mind, we’ve made the difficult decision to stop showing authorship in search results.

Métadonnées schema.org & cercle d’amis Google+

John Mueller poursuit en précisant que Google continue à inviter les éditeurs de sites web à intégrer les métadonnées schema.org afin de qualifier les contenus proposés. Pour mieux alimenter son Knowledge Graph qui affiche toujours plus de données directement dans les SERPS, privant les sites sources d’une précieuse audience ?

Est de plus à noter que les posts Google+ de son cercle d’amis seront toujours affichés dans les pages de résultats.

Mais finalement, Google n’aurait-il pas juste calculé tout cela afin d’imposer son réseau social Google+ qui sans l’authorship aurait eu bien plus de mal à se faire une place aux côtés de ses concurrents ?

Via

Laisser un commentaire