Google : Keith Haring et ses Hiéroglyphes en doodle

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Baptiste Moteur de recherche 0
Google : Keith Haring et ses Hiéroglyphes en doodle

Après l’impressionnant et imposant doodle proposé il y a quelques jours en hommage à Gideon Sundback, la firme de Mountain View propose aujourd’hui un nouveau logo personnalisé. C’est au tour de l’artiste américain Keith Haring d’être sous les projecteurs à l’occasion de son 54ème anniversaire de naissance. Sont représentés Les Hiéroglyphes de Keith Haring, exposés au Musée en Herbe de Paris.

Après des études de graphisme à Pittsburgh, le jeune homme continue à l’école des Arts visuels de New York où il découvre de nombreuses pratiques tels que la peinture, le collage et la vidéo, bien que ses préférences s’orientent vers le dessin. Confronté à la culture alternative des années 1980, Keith Haring évolue en milieu urbain (rues, entrepôts, etc.) dans lequel il dessine à la craie blanche sur les panneaux publicitaires noirs du métro de New York en plus de graver des dalles de grès des trottoirs dans l’East Village d’ailleurs toujours visibles.

En 1982, l’artiste tient sa première exposition personnelle à la galerie Tony Shafrazi de New York, et rencontre un grand succès. En découle une notoriété grandissante qui lui permet notamment d’être invité en 1985 à participer à la Biennale de Paris, une célèbre manifestation internationale d’art fondée par André Malraux en 1959. Il participe par la suite à de nombreuses expositions qui l’amènent à réaliser des oeuvres comme celle de la fresque de l’hôpital Necker de Paris.

En 1988 soit à l’âge de 30 ans, Keith Haring découvre qu’il est infecté par le virus du sida. Il se battra une année durant en créant la Keith Haring Foundation et en profitant de sa notoriété avant de décéder des suites de cette maladie.

Laisser un commentaire