Google : Désactiver la recherche chiffrée (SSL)

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Baptiste Moteur de recherche 0
Google : Désactiver la recherche chiffrée (SSL)

Google impose la recherche sécurisée – en d’autres mots chiffrée (encrypted) au travers du protocole SSL – depuis le mois de septembre 2013. Le résultat de l’arrivée de ce HTTPS pour les webmasters et autres référenceurs est la tristement crainte montrée en flèche du (not provided) au sein de Google Analytics. En définitive, les mots clés précisés par les internautes dans le champ du moteur de recherche ne sont plus disponibles.

Redirection automatique

Depuis quelques semaines, une redirection automatique vers la version sécurisée de Google (HTTPS) est imposée lorsque l’on essaie d’utiliser la version traditionnelle du moteur de recherche (HTTP). Alors que les deux déclinaisons ont pendant un long moment cohabité, le géant du web ne laisse plus le choix : c’est la version chiffrée qu’il convient désormais d’utiliser.

Mais selon la situation, il peut être souhaitable de vouloir bloquer cette redirection automatique. Différentes solutions sont possibles pour la désactiver.

Paramètre de recherche nord=1

Qu’il s’agisse d’un blocage au cas par cas ou plus permanent en modifiant par exemple l’URL de la page de nouvel onglet de son navigateur internet préféré, l’une des possibilités est d’opter pour le paramètre nord=1. Ajouté à l’URL de recherche, celui-ci indiquera tout bonnement à Google de ne procéder à aucune redirection.

http://www.google.fr/search?q=WebLife&nord=1

Sur la page correspondante à l’URL ci-dessus, les résultats de recherche pour le mot clé WebLife seront visibles, sans redirection de la version non-sécurisée à la version sécurisée de Google France.

Alias via l’enregistrement CNAME du DNS

Google offre finalement une autre solution, davantage destinée aux réseaux tels que ceux des écoles ou encore des sociétés. L’idée étant d’aller modifier les DNS (Domain Name System) pour ajouter un enregistrement de type CNAME http://www.google.com/ pointant vers le sous-domaine nosslsearch.google.com. Un alias qui rendra transparent la modification aux yeux des utilisateurs (étudiants ou employés).

Dans le cas où les internautes seraient amenés à se trouver sur la version sécurisée du moteur, guidés par les nombreux liens au sein des différents services de Google, une redirection vers la version non-sécurisée serait alors faite.

Via

Laisser un commentaire