Facebook développe Slingshot pour concurrencer Snapchat

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4,67/5 - 3 vote(s))
Anne Réseau social 0
Facebook développe Slingshot pour concurrencer Snapchat

Alors que le nombre d’adolescents présents sur Facebook semble être en déclin, l’application Snapchat convainc de plus en plus d’utilisateurs, à tel point que certains professeurs sont obligés de confisquer les téléphones portables en classe comme le confie sur Twitter Tracie Schroeder, professeur aux USA.

In 16 years of teaching I can’t think of anything that has ever disrupted my classroom more than today’s Snapchat update

Un succès que Mark Zuckerberg a du mal à admettre puisqu’on s’en souvient, Facebook avait fait une offre à 3 milliards de dollars pour le rachat de Snapchat l’an dernier. Cette somme, 3 fois supérieure à celle dépensée pour Instagram, n’a pas suffit à séduire Evan Spiegel et Bobby Murphy qui ont refusé l’offre. Depuis, Snapchat a quelque peut changé en proposant une fonctionnalité messages et la vidéo interposée qui permet aux interlocuteurs de se voir simultanément lorsqu’ils sont tous deux connectés à l’application. De nouvelles fonctionnalités qui semblent plutôt avoir été accueillies positivement malgré le flop lors de l’annonce de l’update qui n’était pas disponible en même temps chez tous les utilisateurs.

Facebook a fait une autre tentative de concurrencer Snapchat, mais en vain, il s’agit de l’application Poke qui n’a pas séduit le public et qui a récemment été abandonnée.

Le géant ne compte pas en rester là et voit sans doute un réel potentiel, et surtout un réel danger, puisque Facebook va sans doute lancer Slingshot avant la fin du mois selon le journal Financial Times. Cette application permettrait de partager de courtes vidéos uniquement avec certaines personnes via une interface très simple d’utilisation. Les informations à propos de cette nouvelle application mobile sont pour l’heure limitées, cependant, on peut se demander si les mobinautes seront prêts à quitter Snapchat pour une application qui, à première vue, offre les mêmes fonctionnalités, les photos en moins.

Après avoir été attiré par la surexposition avec les premiers réseaux sociaux comme Facebook, il semblerait que bon nombre d’internautes préfèrent désormais la communication person-to-person. D’autres géants du web comme Yahoo! notamment mesurent le potentiel de ce nouvel usage. Ainsi, dans sa course aux rachats, Yahoo! a également mis la main sur l’application de messages Blink il y a quelques jours.

Les géants du web arriveront-ils à concurrencer Snapchat où est-ce déjà trop tard ?

Via & Via

Laisser un commentaire