La RGPD en 2 minutes

0
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4,00/5 - 3 vote(s))
RGDP

Si vous travaillez dans le marketing, dans le droit, si vous êtes entrepreneur ou si vous surfez tout simplement sur internet, vous avez sans doute entendu parler de la RGPD. Cette nouvelle règlementation européenne va en effet entrer en vigueur le 25 mai 2018, c’est pourquoi la communication s’intensifie ces dernières semaines.

J’ai eu la chance d’assister à une conférence du club Swiss Marketing Genève au cours de laquelle nous avons pu aborder les différents aspects de la RGPD (ou GDPR en anglais) que je vous propose de découvrir ci-dessous.

La RGPD c’est quoi ?

Il s’agit d’une nouvelle règlementation visant à mieux réguler l’utilisation des données personnelles pour les entreprises et les organismes publics.

Et concrètement, ça veut dire quoi ?

La RGDP pourrait se résumer par des points suivants :

  • Un consentement libre (pas d’opt-in forcé) et éclairé (expliqué)
  • Le droit à l’oubli avec la possibilité de supprimer ses données
  • La portabilité des données
  • Le droit d’information sur le piratage (fini les communications quelques mois plus tard uniquement lorsqu’une entreprise a été pointée du doigt)
  • Nomination d’un DPO (Data Protection Officer) qui n’est autre qu’une personne dans l’entreprise responsable de la bonne gestion des données et du respect de la RGDP
  • Amende sur chaque cas illégal avéré : 4% du Chiffre d’Affaires
  • Mise en application dans l’Union Européenne : 25 mai 2018

Précédemment, on demandait aux entreprises d’informer les usagers sur l’utilisation des données mais sans trop de précisions. Désormais, avec la RGPD il est non seulement nécessaire d’informer le consommateur mais il faut également lui expliquer à quoi serviront ces données et enfin il faut lui laisser le choix de l’utilisation de ces données.

Outre la mise en application de ces nouvelles règles pour la future récolte de données, il est demandé de qualifier les contacts existants en s’assurant de bien respecter les conditions de la RGPD. En d’autres termes, il faut notamment demander à vos contacts un consentement explicite si cela n’a pas été le cas par le passé.

Qui sera impacté ?

C’est le lieu de résidence du consommateur qui fait foi. Cela signifie que toutes les entreprises utilisant des données de personnes résidant dans l’Union Européenne ou en Suisse (La LDP étant quasi similaire) devront entreprendre des démarches de tri et de données ainsi que d’information de leurs futurs contacts.

Toutes les entreprises sont impactées, quelques soient leur taille. Cependant, on imagine que les « grandes entreprises » seront contrôlées dans un premier temps. Ce sont non seulement les services juridiques et IT mais également les services marketing qui seront les premiers impactés. Ces derniers qui devront redoubler d’imagination pour informer leurs clients/prospects, conserver la confiance et enfin leur laisser le choix.

Et vous ? Avez-vous déjà entrepris des démarches pour vous mettre en règle au regard de la RGPD ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Message du commentaire manquant
Auteur du commentaire manquant