Moto E : Test du smartphone entrée de gamme double sims de Motorola

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 3 vote(s))
Romain Mobile 1
Moto E : Test du smartphone entrée de gamme double sims de Motorola

Après le succès commercial du Moto G, Motorola continue sur sa lancée et a présenté il y a peu un nouveau modèle : le Moto E. Clairement positionné sur le marché d’entrée gamme, le Moto E propose de nombreux avantages permettant de se démarquer de la concurrence pour trouver sa place dans votre poche.

Caractéristiques Techniques

D’un point de vue caractéristiques techniques, le Motorola Moto E propose :

  • Ecran qHD de 4,3″ (960 x 540 px) avec une protection Corning Gorilla Glass 3
  • Un chipset double cœur Qualcomm Snapdragon 200 cadencé à 1,3 GHz
  • 1 Go de RAM
  • Une puce graphique Adreno 302
  • Capteur photo autofocus de 5 Mpx capable de filmer en FWVGA (864 x 480 px)
  • 4 Go de mémoire interne (+ microSD jusqu’à 32 Go)
  • Batterie de 1980 mAh
  • 124,8 x 64,8 x 12,3 mm
  • 142g
  • BlueTooth 4.0 LE
  • Wifi 802.11 B/G/N
  • Double SIM avec une connectivité 3G+ (HSDPA 21 Mb/s, HSUPA 5,76 Mb/s)
  • 119 euros prix public conseillé

Ecran, Interface et performances

Le Motorola Moto E est très bien fini. Il est agréable à tenir et de la bonne taille permettant ainsi de faire pas mal de choses d’une seule main directement. Une fois allumé, l’écran est lumineux, le tactile rapide et d’une manière générale très réactif. On pourra seulement lui reprocher son poids un peu trop généreux par rapport à la taille de l’équipement. On commence à s’habituer à mieux et on s’attend à ce qu’il soit un poil plus léger.

L’interface Android Jelly Bean (d’ailleurs la 4.2.2 vient de sortir et est disponible pour le Moto E) est efficace et nous n’avons rien à redire dessus. Le tactile est vraiment agréable et augmente le confort d’utilisation. Personnellement, j’ai été très agréablement surpris par sa capacité à pouvoir gérer les applications plus lourdes comme des jeux. L’exécution reste fluide même si de temps en temps on arrive aux limites de l’appareil avec les dernières applications 3D. Cela reste jouable quand même.

On notera aussi que les 4 Go de mémoire interne peuvent être un peu léger pour les fanatiques des applications et ceux qui ont une belle bibliothèque musicale et vidéo. Dans ce cas, il faudra partir sur une SDcard supplémentaire pour s’affranchir de cette limite.

Les petits plus

Clairement ce Motorola est très séduisant et possède de petits atouts très sexy :

  • Un système de double SIM permettant d’embarquer sa SIM perso et sa SIM de boulot sans avoir deux téléphones à transporter. Le double SIM est alors géré par Android qui vous permet lorsque vous passez un appel de choisir entre les deux. Pour faciliter tout cela, un code couleur est disponible pour faciliter à l’usage ce choix. Cerise sur le gâteau un mode permet d’apprendre de vos habitudes et d’ainsi toujours appeler avec la même carte. Les deux cartes gère la 3G.
  • Grâce aux Moto Shells (vendues séparément), il est possible de remplacer la coque arrière par une coque d’une autre couleur. De base, vous aurez le choix entre une coque blanche ou noir mais vous pourrez acquérir une coque jaune, violette, bleue… et bien d’autres

Les petits mois

Bien évidemment et comme avec tous les appareils mobiles (il faut faire des concessions), le Motorola Moto E possède quelques petits défauts :

  • La qualité du capteur extérieur est vraiment de mauvaise qualité. Les photos et vidéos prises avec l’appareil ne sont pas au niveau notamment sur la netteté et les couleurs. C’est vraiment dommage que cela soit si mauvais car il ne manque quasiment rien pour que ce soit utilisable. En l’état malheureusement, je trouve que c’est compliqué… Attention aussi, il n’y a pas de capteur frontal donc pas de visio possible !
  • L’autonomie de l’appareil est un gros défaut. Je sais que je suis un gros consommateur de téléphone entre les jeux 5 minutes, les petits surfs pour trouver quelques infos sur internet, le GPS pour me retrouver… Bref, je ne tiens pas la journée complète sans avoir besoin de recharger au moins quelques minutes lorsque je suis chez moi ou au boulot.
  • Si le téléphone est clairement ciblé pour les portes monnaies les plus modestes, je suis étonné de ne pas avoir de chargeur secteur. Motorola ne fournit qu’un câble USB <-> MicroUSB pour charger le téléphone. Il faut donc avoir accès à un ordinateur (même la nuit) ou à une batterie portable comme celle de Tucano ou celle de Samsung.

Notre avis

Malgré les quelques défauts (il en faut sinon c’est pas drôle), le Motorola Moto E est un excellent smartphone d’entrée de gamme venant concurrencer sérieusement les marques comme Wiko qui sont aussi positionnés sur le créneau. Si vous cherchez un téléphone simple, bien fini (c’est très important), réactif, efficace et pas trop cher, c’est clairement un bon choix. Si malheureusement vous êtes sensibles ou accrocs aux photos (et autre réseau social associé), aux sons musicaux claires et que vous n’avez pas la possibilité de recharger votre téléphone régulièrement… alors passez votre chemin, il ne vous conviendra pas du tout.

En tout cas, si vous optez pour ce téléphone en connaissance de cause alors vous avez fait le bon choix, c’est à mon sens l’un des meilleurs dans sa catégorie avec un bon rapport qualité/prix.

Des photos

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Moto E : Test du smartphone entrée de gamme double sims de Motorola"

Rétroliens de cet article

  1. TESTS | Pearltrees