InsidePic : Enrichir ses photos de musique, vidéos & publicités

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Baptiste Internet 1
InsidePic : Enrichir ses photos de musique, vidéos & publicités

Rendez-vous avec Laurent Feval (CEO) pour découvrir et parler du projet Insidepic au travers d’une interview. Voici l’échange retranscrit que nous avons eu :

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

A l’origine d’Insidepic, il y a deux co-fondateurs aux compétences complémentaires :

  • Laurent FEVAL, CEO, ancien consultant en finance
  • Jean François ELIO, CTO, ancien ingénieur d’études chez Deezer
Pouvez-vous présenter Insidepic à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ?

Insidepic est une plate forme web publicitaire destinée à donner une dimension de partage et d’interaction au support de l’image.
La solution permet aux éditeurs de site web  (du site premium au blogueur) de transformer leurs images statiques en contenu interactif et par la même occasion de les monétiser.

Sur la base d’une simple photo, il est donc possible d’intégrer différents type de tag tel que des infos bulles, de la musique, de la video, du réseau social ou encore de la publicité ciblée en lien avec son contenu.

Le concept est simple : Décrypter le contenu des photos de façon ludique et pratique.

D’où vient le nom ?

Insidepic vient de la combinaison des mots « Inside » et « Picture qui peut se traduire en français par « Intérieur d’une photo ».
L’objectif étant d’exploiter les informations vues dans les photos, le nom s’y prêtait parfaitement.

Comment cela fonctionne ?

L’utilisation d’Insidepic est simple et rapide pour un éditeur de site web.
Il suffit de s’inscrire sur la plate forme www.insidepic.com. C’est gratuit.
Une fois dans le back office, il ajoute le lien url du site internet.
Il intègre le code Java Script fournit dans son site (Un code unique par site).
Et enfin, il tague les photos qu’il souhaite avec soit du contenu web (video, musique, réseaux sociaux, etc.) soit de la publicité.
Insidepic propose plus de 700 000 produits de différents secteurs tel que la mode, la décoration, le sport, le voyage, le spectacle ou encore le high tech.

Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

Qui ne sait jamais posé de questions en regardant une série de photo sur internet ?

Aujourd’hui, force est de constater que, dans un environnement digital saturé d’informations, les photos, que l’on compte par centaine de milliers,  attirent naturellement notre attention.
Néanmoins, elles ne délivrent pas toutes les informations qu’elles contiennent.

L’idée est donc né de ce constat. Insidepic permet de répondre aux questions courantes que les internautes peuvent se poser en regardant une série de photos sur internet.

D’après vous, quelle est  votre plus grande force par rapport à vos concurrents ?

Les concurrents qui ont été identifiés (outre atlantique) proposent la solution comme un réseau social (type Pinterest) de la photo interactive et permet à n’importe quel internaute d’ajouter des tags à leurs photos personnelles. Insidepic souhaite prendre le contre courant et se différencier en axant son développement sur le marché du « B2B » en proposant des photos professionnelles qualitatives à intégrer dans des sites éditeurs premiums et intermédiaires.

Comment vous rémunérez-vous ?

Insidepic propose différents formats rémunérateurs (e-commerce, video, impression) aux annonceurs à intégrer directement dans les photos en lien avec leurs contenus. L’ensemble de ces formats est régi par une offre soit à la transaction (CPA), soit à l’interaction (CPC ou CPM) en fonction de contenu diffusé et des modalités établies par l’annonceur. Insidepic reverse une partie du revenu généré aux éditeurs.

Le service est lancé depuis quelques temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

Nos premiers retours ont été plutôt positifs.

Les chiffres ont tout de suite démontrés la pertinence du format proposé. Quand le niveaux d’engagement sur les formats classiques de publicité est très faible avec un taux de clic qui avoisine les 0,1%, nous avons un niveau d’engagement important avec un taux de clic qui oscille entre 2 et 8%.
Il faut en plus noter que le format n’est pas intrusif et que c’est l’internaute qui va chercher l’information sur la photo.

Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

L’équipe d’Insidepic se compose actuellement de 4 personnes réparties autour des pôles commerciaux, communication et technique. Des recrutements sont à venir pour consolider l’équipe et renforcer notre croissance.

Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

A court terme, nous souhaitons d’une part, axer notre développement dans la technologie pour industrialiser la solution. D’ailleurs, de nouvelles fonctionnalités seront proposées dans les prochaines semaines. D’autre part, développer la force commerciale et lier des partenariats avec les principaux acteurs du marché.
Nous avons d’ailleurs noué un 1er partenariat avec l’acteur leader du Native Advertising en Europe : la société Adyoulike.
A long terme, nous souhaitons bien évidement nous étendre au niveau européen.

Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ?

L’une des difficultés notable a été de se faire modestement un nom dans le domaine de la publicité. Aujourd’hui encore et plus que jamais, nous travaillons à nous faire connaitre et reconnaitre comme un acteur à part entière dans ce domaine avec un format innovant.

Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

Le conseil à donner serait de s’entourer dès le départ de personnes aux compétences complémentaires pour structurer et répartir l’énorme travail qu’il y a à fournir à la genèse de l’entreprise.

Quelle est votre actu du moment (c’est le moment de se faire de la pub ou de nous dire ce que vous cherchez) ?

Notre prochaine actu est la sortie dans les prochaines semaines de nouveaux formats pour enrichir et monétiser les photos.
Nous communiquerons en temps et en heure sur cette étape importante dans le développement de la société.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Vous avez un site internet ? Un blog ?
N’hésitez pas à vous inscrire sur notre plate forme pour profiter gratuitement de la solution et exploiter tout le potentiel visuel de vos photos.

Pour clore cette interview, nous souhaitons une bonne continuation à Laurent Feval dans son projet Insidepic, en espérant que celui-ci rencontre le succès escompté. De votre côté, n’hésitez pas à faire part de vos remarques sur le service pour l’aider dans sa démarche (fonctionnalité, design, avis, etc.).

Laisser un commentaire

Un commentaire le "InsidePic : Enrichir ses photos de musique, vidéos & publicités"

Rétroliens de cet article

  1. InsidePic : Enrichir ses photos de musique, vid...