Braineet : Partagez vos brillantes idées à vos marques préférées

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Baptiste Internet 0
Braineet : Partagez vos brillantes idées à vos marques préférées

Rendez-vous avec Alban Margain (Co-Fondateur) pour découvrir et parler du projet Braineet au travers d’une interview. Voici l’échange retranscrit que nous avons eu :

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Braineet permet à tous de découvrir et partager des idées constructives avec ses marques préférées pour améliorer les produits et services que l’on utilise tous les jours.

Pouvez-vous présenter Braineet à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ?

Braineet est la plateforme sur laquelle chacun a la possibilité d’exprimer ses meilleures idées directement avec ses marques favorites !

Sur Braineet vous êtes valorisés pour vos idées, récompensés par les marques et vous contribuez à construire le monde de demain. Les marques, elles, se rapprochent de leurs clients, les comprennent mieux et plus vite, et savent où investir et innover.

La mission de Braineet est que le monde ne perde plus jamais une idée capable d’améliorer le quotidien de tous.

D’où vient le nom ?

De Dumbledore d’Harry Potter ! Lorsqu’il prend ses souvenirs avec sa baguette pour les placer dans la pensine. Nous l’avons transformé en verbe : le fait de « brain-it » et nous avons greffé une terminaison fraîche, qui résonne et qui s’inscrit dans la tendance des réseaux sociaux (Leetchi, Scoop.it, Facebook, Twitter, etc.) : Braineet !

Comment cela fonctionne ?

Concrètement, vous postez en un clin d’œil, depuis le site ou votre mobile, toutes vos idées, appelées « brainees », en 140 caractères en commençant par notre célèbre « Et si… ». Vous retrouvez facilement vos amis et découvrez toutes leurs idées et celles des membres que vous suivez. Vous suivez également les idées sur les thèmes qui vous passionnent et celles de toute la communauté des « Brainers ». Tout le monde réagit grâce aux likes (et dislikes !) et en commentant les idées, et notamment les marques concernées qui sont là pour vous écouter.

Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

Nous sommes partis du constat que des dizaines de produits et services étaient utilisés tous les jours. Et on a tous des idées pour les améliorer et nous simplifier la vie. Seulement, on ne sait pas où les partager, et pire, si les marques seront vraiment là pour réagir aux suggestions.

Résultat : des millions d’idées capables de faire avancer les choses sont perdues chaque jour dans le monde… alors même que les marques cherchent désespérément et par tous les moyens à dialoguer avec vous et nous, leurs clients !

D’après vous, quelle est  votre plus grande force par rapport à vos concurrents ?

La concurrence est un signal très positif : le marché existe, le besoin est clair.

Aujourd’hui les internautes partagent, donnent leurs avis, votent, notent, notamment sur Facebook et Twitter. Seulement ces 2 acteurs du marché sont respectivement positionnés sur le social et le suivi d’actualités : ils ne sont pas destinés au partage de bonnes idées pour les marques que l’on aime.

Quelques startups se positionnent sur le segment du partage d’idées astucieuses mais l’exécution, l’aspect social, l’image de marque, la simplicité de l’interface et les fonctionnalités que nous proposons aux marques (section suivante) sont des éléments de différentiation, et nous permettent de travailler avec des marques très différentes de nos concurrents.

Un autre atout majeur que nous valorisons beaucoup : notre équipe. (section équipe)

Comment vous rémunérez-vous ?

Notre business model est fondé sur l’abonnement mensuel des marques.

Tout d’abord, les marques se créent un compte gratuitement et en une minute afin de dialoguer avec la communauté et inviter leurs clients.

Ensuite, elles ont la possibilité – mais non l’obligation – de souscrire à n’importe quel moment à des fonctionnalités payantes. Parmi elles notamment :

  • l’organisation de compétitions d’idées qui récompensent les meilleurs contributeurs sur une problématique spécifique de la marque
  • la création d’un club privé dédié exclusivement à leur marque pour discuter de façon confidentielle avec leur communauté ou leurs collaborateurs

D’autre part nous pourrons générer des revenus avec les publicités intégrées (des idées sponsorisées) à l’image des tweets sponsorisés.

Le service est lancé depuis quelques temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

Sans communication, Braineet compte près de 5 000 utilisateurs dans 104 pays, principalement en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis, un taux d’utilisation de 30% sur mobile, et un temps moyen de 16 minutes passés sur le site !

D’autre part, une trentaine de grandes marques françaises et internationales sont intéressées à rejoindre la plateforme.

Enfin, nous avons l’honneur d’être soutenus par Xavier Niel, Marc Simoncini et Jacques-Antoine Granjon en tant qu’investisseurs suite à l’initiative 101 projets, et par François Rousseau, co-fondateur de Price Minister, en qualité de Senior Advisor.

Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

Nous sommes aujourd’hui 5 associés :

  • Jonathan Livescault, CEO (ESSEC & Duke MBA / 3 ans de Conseil en Stratégie chez Oliver Wyman)
  • Alban Margain, COO (EM LYON & Shanghai University / 2 ans de Conseil en Management chez Bearing Point)

Pour la petite histoire de rencontre, je suis le meilleur ami d’Aurore, la femme de Jonathan. Je veillais même sur elle le jour où ces deux-là se sont rencontrés à l’Essec il y a 8 ans.

  • Pierre Gourlaouen : CTO (EPITECH & HEC / 8 ans de code, CTO d’une autre startup)
  • Melissa Clausse : WEB DESIGNEUSE et Développeuse Front-end (Bac à 15 ans / IIM / Responsable Design de 10 sociétés)
  • François Rousseau : SENIOR ADVISOR & BA (ESSEC / co-fondateur de priceminister / 20 d’expérience marketing, professeur à HEC et INSEAD)

Nous avons recruté une équipe technique qui travaille d’arrache-pied pour poursuivre le développement de cette belle aventure.

Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

A court terme, l’acquisition de trafic et la rencontre des marques sont permanents évidemment, mais précisément, nous travaillons sur le développement des apps iOS et Android ainsi que les fonctionnalités pour les marques.

Nous allons également chercher à lever des fonds au premier semestre 2015, ce qui ne nous empêche pas d’échanger déjà avec certains fonds de façon informelle dès maintenant.

Pour le long terme, nous souhaitons faire grandir le modèle Braineet en Europe et aux US.

Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ?

Notre plus grosse galère – qui s’est avérée être notre plus grand succès aussi – était de recruter un CTO à la fois star du développement, fiable, et que l’on apprécie personnellement.

Nous ne connaissions évidemment personne de ce profil dans nos réseaux respectifs. Nous avons donc envoyé 250 messages sur LinkedIn à de parfaits inconnus pour les convaincre de rejoindre… de parfaits inconnus afin de se lancer ensemble dans une aventure à l’issue incertaine. Alors convaincu ?

Pierre Gourlaouen, en dernière année à EPITECH, a eu la folie (bonne idée ?) de nous rejoindre pour faire ce grand saut, si excitant.

Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

Believe in yourself. If you don’t, who will?

Quelle est votre actu du moment (c’est le moment de se faire de la pub ou de nous dire ce que vous cherchez) ?

Après trois mois exclusivement sur invitation, aujourd’hui marque le lancement officiel de notre version ouverte à tous !
Venez découvrir les milliers d’idées, appelées « brainees », qui ont été partagées jusqu’à présent dans plus de 100 pays ! Venez parler aux marques déjà présentes qui sont là pour vous écouter.

Et… de grandes marques arriveront dans les prochains jours. Stay tuned :)

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Tous les lecteurs et les futurs entrepreneurs à la recherche d’idées de startups sont invités sans exception à rejoindre Braineet !

A noter finalement que Braineet a actuellement l’opportunité d’aller pitcher au Web14 pour que ces idées constructives se réalisent ! N’hésitez pas à les soutenir via la page prévue à cet effet.

Pour clore cette interview, nous souhaitons une bonne continuation à Alban Margain dans son projet Braineet, en espérant que celui-ci rencontre le succès escompté. De votre côté, n’hésitez pas à faire part de vos remarques sur le service pour l’aider dans sa démarche (fonctionnalité, design, avis, etc.).

Laisser un commentaire