Airbnb : La location d’appartements illégale à New-York

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 2 vote(s))
Baptiste Justice et loi 2
Airbnb : La location d’appartements illégale à New-York

Dure décision à laquelle doit faire face Airbnb, le célèbre site de mise en relation de particuliers souhaitant louer des appartements. En effet, un utilisateur - Nigel Warren – détenteur d’un bien immobilier dans la ville de New York vient d’être condamné, bien que soutenu par les avocats du service, à une amende de 2 400 dollars pour avoir proposé et loué son logement.

La loi précisant qu’il est interdit de louer un appartement pour une durée inférieure à 29 jours, les autorités locales ont conclu qu’il s’agissait d’une activité d’hôtellerie illégale. Sachant que le chiffre d’affaires de Airbnb était estimé à 1 milliard de dollars, on peut de plus facilement imaginer l’embarras dans lequel se trouve la plateforme.

Via

Laisser un commentaire

2 commentaires le "Airbnb : La location d’appartements illégale à New-York"

  1. Zetura 24/05/2013 à 09:51 · Répondre

    D’un côté c’est vrai que le service est un peu bancal au niveau des lois. En France certaines personnes hébergent également des voyageurs tout en étant locataires, ce qui est donc de la sous-location. C’est autorisé si le propriétaire donne son autorisation, mais pas sûr que tout le monde lui demande son autorisation :).
    Pour l’amende, j’espère que AirBnB la règlera. 2 400 dollars c’est une sacrée somme pour un particulier, mais une goutte d’eau pour AirBnB… Et puis ça leur éviterait de la mauvaise pub :)

    • Baptiste 24/05/2013 à 10:50 · Répondre

      En France, sont pointées du doigt les chambres d’hôtes proposant leurs biens immobiliers sur Airbnb et passant ainsi à côté de la taxe de séjour. L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie les a d’ores et déjà attaquées.