Sécurité : Un site diffuse les images des caméras non protégées

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Romain Sécurité 0
Sécurité : Un site diffuse les images des caméras non protégées

Vous vous êtes toujours demandés ce que pouvait filmer certaines caméras ? Eh bien avec le site pirate insecam hébergé en Russie, vous allez pouvoir accéder à de nombreuses caméras filmant ça et là des bijouteries, restaurants, et autres pièces de maisons privées.

En effet, le site insecam s’est amusé à scanner les différentes adresses IP publiques distribuées par les fournisseurs d’accès internet à la recherche de caméra. Une fois une IP trouvée et susceptible d’être une webcam (testée via les différents ports et autres protocoles utilisés par les équipements), le site tente de s’authentifier avec les identifiants par défaut des constructeurs et des mots de passe basiques (sans mot de passe, password, admin, access, etc).

Le résultat est là. Aujourd’hui, il a réussi à mettre la main sur quelques dizaines de milliers de webcam à travers le monde et stream le contenu en live accessible pour tout le monde. Le mauvais côté de tout cela ? La France fait parti du top 5 des pays ayant le plus de webcams non ou mal protégées (3 285 à l’heure où nous écrivons ces lignes). Chose encore plus malsaine (si ce n’était pas suffisant),  le site référence les positions géographiques desdites caméras (récupérées par l’IP publique).

Rassurez-vous le site a un bon fond et voudrait seulement faire réagir les internautes sur l’importance des paramètres de sécurité :

Ce site a été créé dans le but de démontrer l’importance des paramètres de sécurité. Pour ne plus voir les images de votre caméra de surveillance sur ce site et les rendre privées, la seule chose que vous avez à faire est de modifier votre mot de passe

Bien évidemment, on vous encourage à rapidement regarder si votre caméra de sécurité en fait partie pour rapidement aller changer votre mot de passe d’administration.

En tout cas, ça fait peur !

Via

Laisser un commentaire