Microsoft Send : La nouvelle messagerie instantanée pour les organisations

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Internet 0
Microsoft Send : La nouvelle messagerie instantanée pour les organisations

Force est de constater que Facebook Messenger ou WhatsApp (pour ne citer que ces services) ont le vent en poupe auprès des utilisateurs de smartphones. C’est ainsi que Microsoft sort son alternative nommée Send, à destination des entreprises utilisant Office 365.

Dans les fonctionnalités, l’application Send est relativement proche de ce que l’on connait avec les concurrents. Elle permet d’échanger rapidement des messages courts ou du contenu multimédia. Il est possible de créer des groupes de discussions jusqu’à 20 personnes pour faciliter les échanges entre les membres.

Microsoft Send

Là où Microsoft se démarque, c’est sur sa compatibilité. Aujourd’hui, Send ne peut pas être utilisé par le grand public pour communiquer avec tout le monde. En effet, l’application se repose sur la plateforme Office 365 en vue de proposer un outil dans l’air du temps aux organisations utilisant le service. Elle explique vouloir ainsi faciliter les échanges entre collègues, membres d’une association évitant ainsi de sortir l’artillerie lourde avec Outlook pour simplement confirmer la participation à une réunion ou discuter du dernier point en suspens. D’ailleurs, l’ensemble des conversations sont synchronisées avec Outlook et peuvent être gérées ou continuées depuis là.

Actant ainsi, Microsoft propose une stratégie intéressante. Il y a toujours eu deux vitesses entre les technologies dans le cadre personnel et celui professionnel. Aujourd’hui, Microsoft semble l’avoir compris et propose des outils actualisés et populaires. Du coup, les employées retrouvent leurs habitudes de communication, adopte facilement le nouvel outil et deviennent plus productif (en tout cas d’un point de vue communication).

Pour le moment, Microsoft Send n’est disponible que sur iPhone et uniquement outre-atlantique.  Il y a fort à parier que Microsoft sorte rapidement la version Android et Windows Phone pour permettre la généralisation de l’application au reste du monde. Il faut aussi avoir un compte éducation ou entreprise sur sa plateforme Office 365. D’ailleurs à terme, qui sait si Microsoft n’ouvrira pas son service à tout un chacun.

Via

Laisser un commentaire