La Carte Immobilière : L’immobilier pour particuliers

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 4 vote(s))
Baptiste Internet 1
La Carte Immobilière : L’immobilier pour particuliers

Un an et demi après La Carte des Colocs, qui s’est rapidement installée parmi les premiers sites de colocation en France et que nous avions déjà présentée sur ce blog, l’équipe de la société Apoena lance son nouveau projet : La Carte Immobilière. Comme son nom l’indique, ce nouveau site s’attaque cette fois au marché de l’immobilier,  plus particulièrement à l’immobilier de particulier à particulier, qui connaît un net regain d’activité depuis le début de la crise en 2008. Confrontés à des frais d’agences élevés et à des pratiques parfois douteuses de la part des professionnels, les particuliers sont en effet de plus en plus nombreux à court-circuiter les réseaux traditionnels de vente et de location en se tournant vers internet, notamment les sites PAP.fr ou EntreParticuliers.com. La Carte Immobilière pourra-t-elle se tailler une place sur un marché aussi concurrentiel ? Nous avons testé le site pour vous.

Tout comme La Carte des Colocs dont elle reprend une bonne partie de l’ergonomie, La Carte Immobilière se distingue principalement des alternatives existantes par son usage extensif de la carte et des possibilités offertes par l’API Google Maps. Il en résulte une ergonomie simple mais complète, où toutes les annonces sont affichées sur une même carte, et où les résultats sont mis à jour en temps réel en fonction des mouvements de celle-ci ou de la modification des filtres de recherche disponibles (prix, taille et type de bien, etc.).

Carte Immobilière : Annonces géolocalisées

Chaque annonce s’ouvre directement sur cette carte, là encore sans rechargement de page, et toutes les annonces consultées ou contactées sont mises en historique, ce qui permet un gain de temps considérable lors des visites ultérieures et permet de réellement optimiser sa recherche.

Carte Immobilière : Petite annonce

Outre cette expérience utilisateur de base plutôt bien pensée, deux fonctionnalités originales permettent au site de se distinguer face aux autres grands sites immobiliers. La première est l’alerte e-mail géolocalisée, qui permet de dessiner sa zone de recherche directement sur la carte, très pratique lorsque l’on souhaite limiter sa recherche à quelques quartiers seulement ou au contraire l’étendre à plusieurs communes.

Carte Immobilière : Zone géographique

L’autre est l’utilisation faite des données libres Open Data, à travers une barre d’outils sous la carte qui permet d’afficher un ensemble d’informations pratiques dans l’ensemble du pays (lignes de métro, de tramway, écoles, supermarchés, pharmacies, etc.). Ces données apparaissent là encore de façon interactive sur la carte, et permettent de juger en un coup d’oeil de l’attractivité d’une zone ou d’un quartier et de considérer chaque bien dans son environnement.

Même si un mode de recherche par liste plus classique est également disponible, c’est la carte qui comme vous l’aurez compris constitue le principal avantage concurrentiel de La Carte Immobilière. En remettant la localisation des biens au coeur de la recherche, le site parvient à proposer une expérience utilisateur réellement novatrice, en rupture avec ce qui se faisait jusqu’alors sur un marché plutôt frileux à l’innovation. Le site semble en tout cas trouver son public puisqu’il est déjà plutôt bien fourni en annonces malgré un lancement récent, notamment en région parisienne.

Côté revenus, la monétisation s’appuie sur un modèle freemium semblable à celui utilisé par Le Bon Coin : la mise en ligne d’une annonce est gratuite, mais les annonceurs ont la possibilité de souscrire à un ensemble d’options payantes pour améliorer leur visibilité sur la plateforme. Les fondateurs souhaitent également nouer à terme des partenariats avec d’autres acteurs du secteurs, ainsi que vendre des espaces publicitaires sur le modèle de ce qui se fait déjà sur la plupart des sites concurrents.

Actuellement en recherche d’investisseurs pour lancer La Carte des Colocs à l’international et pousser La Carte Immobilière sur le marché français, l’équipe d’Apoena travaille déjà à ajouter de nouvelles fonctionnalités au site, et a récemment débuté le développement d’une application pour smartphones, prévue pour la fin d’année. Souhaitons-leur bonne continuation, leur projet le mérite !

Laisser un commentaire

Un commentaire le "La Carte Immobilière : L’immobilier pour particuliers"

    Rétroliens de cet article

    1. Vous allez peut-être trouver votre prochain logement sur la Carte Immobilière