HackStore : Enfin disponible sous Mac OS

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Logiciel 0
HackStore : Enfin disponible sous Mac OS

Nous savions que cela allait arriver puisque nous vous dévoilions en début de mois déjà le HackStore pour Mac OS X. Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous annoncer que l’application HackStore est désormais disponible pour tous au téléchargement. Pour rappel, ce logiciel vous permettra de bénéficier d’un magasin alternatif d’applications au Mac App Store, comme c’est le cas avec Cydia et iTunes Store pour les produits mobiles.

Malheureusement, nous n’avons aucune information croustillante à vous partager sur le lancement de l’HackStore. Il correspond à ce dont nous avions entendu parlé et ce qui avait fuité. Un magasin alternatif proche du fonctionnement de l’original et de son design. Vous n’êtes donc pas perdus ! Seule différence, l’HackStore ne gère pas vos téléchargements mais vous redirige vers un site où vous pourrez récupérer le .dmg correspondant à l’application souhaitée. Chose intéressante, l’application permet de se tenir au courant facilement des mises à jour et un système de notification est présent.

Pour le moment, seules les applications gratuites ont fait leur apparition dessus, 49 pour être exact. Il souffre encore de sa jeunesse mais il devrait se développer rapidement, notamment lorsque les applications payantes feront leur apparition. Il faut dire que l’HackStore ne devrait pas dépasser les 30% de commission sur chaque vente.

On notera aussi que comme Cydia, il ne sera pas possible de trouver des applications piratées et disponibles gratuitement. D’ailleurs, la première notification est claire : « No piracy apps here, forever and ever ». Cependant, cela ne signifie pas qu’un programme tel que Instal0us voit le jour et soit distribué sur l’HackStore. Mais attention, ce n’est ni d’actualité, ni le but de l’HackStore.

A voir donc comment il sera adopté par les utilisateurs finaux et surtout les développeurs d’applications. Ceux refusés par Apple verront en l’HackStore une bonne solution alternative en espérant ne pas voir trop d’applications vérolées.

Via

Laisser un commentaire