Google Tag Manager : Gérer ses balises de web analytics

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Baptiste Webmarketing 6
Google Tag Manager : Gérer ses balises de web analytics

La firme de Mountain View vient tout juste d’annoncer un outil gratuit des plus intéressants qui ne manquera pas de satisfaire les professionnels confrontés au monde du web analytics. Nommé Google Tag Manager, le service se propose de gérer les différentes balises et autres codes de tracking depuis une interface web centralisée.

Sont pour le moment concernés Google Analytics, Google AdWords et DoubleClick for Advertiser (DFA) mais des champs personnalisés permettent d’aller plus loin.

Après l’insertion d’un snippet sur le site internet concerné, comme déjà proposé par de nombreux outils du géant de la recherche, différentes balises peuvent être générées de manière asynchrone à la volée lors de l’affichage des pages dudit domaine. Sans surprise, des règles sont évidemment disponibles pour gérer les conditions de génération du code selon l’URL appelée.

Présentation de Google Tag Manager en vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

Tel que vu dans la vidéo, il est possible de définir plusieurs versions de règles afin de les préparer tranquillement, les prévisualiser pour s’assurer du bon fonctionnement et de ne les appliquer facilement que lorsque nécessaire.

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site officiel de Google Tag Manager.

Via

Laisser un commentaire

6 commentaires le "Google Tag Manager : Gérer ses balises de web analytics"

  1. Morgan 10/10/2012 à 12:52 · Répondre

    Testé et approuvé ? :)

    • Baptiste 10/10/2012 à 13:03 · Répondre

      Etant donné que je n’ai en gros que le code de tracking Analytics, je n’ai pas encore testé :)

  2. Mat 10/10/2012 à 13:46 · Répondre

    C’est une bonne idée de la part des messieurs de G2ogle, mais dans le cas d’une utilisation légère de Tags, ça m’a l’air plus compliqué que mettre soi-même son tag (sauf si c’est un vilain site statique)… De plus que les tags Google sont généralement asynchrones d’office, donc le gain de temps de chargement serait minime.

    • Baptiste 10/10/2012 à 13:50 · Répondre

      Le principal gain ici se trouve au niveau de la gestion des tags qui est nettement facilitée. Le produit est sincèrement bien pensé :)

      • Mat 12/10/2012 à 13:27 · Répondre

        Je n’en doute pas Baptiste, et j’acquiesce que c’est une bonne idée, mais qui se limite vraiment aux « utilisateurs fous » de tags. Espérons que les résultats soient bons et que ceux qui en ont une utilité en soient pleinement satisfaits :)

  3. Morgan 10/10/2012 à 14:09 · Répondre

    Je demande, parce que malgré l’apparente facilité du paramétrage, le résultat est assez décevant en ce qui me concerne ; en gros, ça ne marche pas chez moi :D

    Pourtant encore une fois, la prise en main est simple, je ne vois pas ce qui peut poser problème.