Entrer sur le marché iOS aujourd’hui… une bonne idée ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Florent Internet 0
Entrer sur le marché iOS aujourd’hui… une bonne idée ?

Michael Guez, le fondateur de Chocolapps, un éditeur d’applications ludiques et éducatives pour iPad, partage son retour d’expérience et dresse un constat du marché des applications sur iOS.

L’Apple Store est très hétérogène. On y trouve des applications incontournables — Cut The Rope (téléchargé à 12 millions d’exemplaires), Jetpack (23 millions), Angry Birds (20 millions) — et surtout beaucoup d’inutiles — les indénombrables lampes torche et boîtes à meuh. Puis parmi ce marché, il y a quelques OVNI. C’est le cas par exemple d’Andreas Illiger, ce développeur indépendant qui lança en février 2011 Tiny Wings, aujourd’hui téléchargé à plus de 7,5 millions d’exemplaires.

L’Apple Store en quelques chiffres :

  • 700 000 applications
  • 30 milliards de téléchargements
  • 16 milliards de dollars générés
  • 5 milliards de dollars reversés aux développeurs
  • 500 000 développeurs

L’aventure Chocolapps : comment se distinguer sur un marché véloce

Dès la création de l’entreprise, le modèle économique était bien établi : le succès ne passerait pas par un coup d’éclat mais par la création d’une collection. Aujourd’hui, Chocolapps compte 17 livres et 10 jeux à son portefeuille d’applis.

A la sortie d’une application sur le Store, cette dernière est complètement invisible. Comment émerger ? Pour Chocolapps, d’abord un même template permet d’avoir des repères pour les habitués, puis le marketing est une étape indispensable — newsletters, 5 500 fans sur Facebook, blogeurs influents, promos occasionnels.

Pour lancer votre app…

Il vous faut donc :

  1. Une application de très bonne qualité : l’idée, le design, l’ergonomie.
  2. Une capacité de production significative : le Store compte 6 iPhones différents, 5 iPads sous de nombreuses versions d’iOS et en de nombreuses langues différentes.
  3. Un modèle économique bien défini : gratuit, freemium, payant.
  4. Du marketing : newsletter, notifications, Adwords — pour 1€ en production, prévoir 1€ marketing.
  5. Un réseau d’influenceurs : blogs, sites pro, journalistes.

La meilleure idée ne fait pas forcément un succès, une vraie stratégie marketing est indispensable.

Laisser un commentaire