Black Phone : Nouveau mobile de Boeing qui peut s’auto-détruire

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Anne Sécurité 0
Black Phone : Nouveau mobile de Boeing qui peut s’auto-détruire

Comme le prouve la récente faille de sécurité identifiée sur les appareils Apple, les systèmes d’exploitation ne garantissent pas une protection des données suffisante et notamment pour les mobinautes qui exercent un métier à risque. Pour contourner ce problème et offrir des mobiles plus sécurisés, Boeing a décidé de lancer le « Black Phone ». Ce téléphone ne sera pas destiné au grand public mais plutôt aux organismes gouvernementaux, aux militaires et à leurs sous-traitants.

Boeing Black

Une fonction d’auto-destruction

Le Black Boeing de son nom (modèle numéro H8V-BLK1), possède l’étonnante fonctionnalité d’auto-destruction. En effet, aucune pièce du mobile n’est remplaçable et toute tentative de réparation des pièces entrainera la destruction du téléphone. Si une personne venait à briser le téléphone pour l’ouvrir, l’intégralité des données et applications seraient supprimées, ce qui rendrait le mobile inutilisable.

Peu d’informations techniques

Boeing divulgue volontairement peu d’informations techniques sur le Black Phone. D’après les informations données par le porte-parole de Boeing en 2012, le mobile fonctionnerait sous Android avec une surcouche Boeing. Le mobile sera notamment doté d’un système de dual-MicroSIM, d’une connexion Wifi et Bluetooth ainsi que de ports USB, HDMI et PDMI.

Toute personne ayant le profil et étant désireuse d’acheter ce mobile devra débourser la somme de 629 dollars et signer un accord de confidentialité lui interdisant de divulguer des informations techniques à propos du téléphone. Notons que lorsque le projet a été lancé en 2012, les prix observés par Boeing pour ce type d’appareil étaient plus élevés. Rien n’exclut donc un prix de vente différent de celui annoncé à ce jour.

Via

Laisser un commentaire