3 fibres optiques pour relier Londres à Tokyo

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Internet 0
3 fibres optiques pour relier Londres à Tokyo

Internet s’améliore de jour en jour et cela passe par l’installation de nouvelles structures réseaux. Aujourd’hui, nous apprenons qu’il existe un projet pour relier Londres à Tokyo en fibre optique et qui passera, pour une première fois, par le pôle nord. L’idée est de diminuer le temps de latence pour échanger un paquet entre les deux parties du globe.

En effet, les 3 fibres optiques qui seront posées dans les prochains mois auront pour unique but de réduire le temps que met un paquet de données à transiter entre les deux pays. Actuellement, le temps de transport est de 230 millisecondes et grâce à cette nouvelle infrastructure, les experts espèrent réduire de 30% le temps maximal nécessaire et donc approcher les 170 millisecondes. Cela peut nous paraître assez ridicule comme économie mais c’est clairement une amélioration notable, notamment dans les échanges sensibles comme les flux financiers ou la télé-médecine.

Les 3 fibres coûteront chacune entre 452 millions et 1,13 milliard d’euros. On retrouvera : l’Artic Fibre, l’Artic Link et le ROTACS (Russian Optical Trans-Arctic Submarine Cable System). Les deux premières seront déployées au niveau du passage maritime du Nord-Ouest, une zone reliant l’océan Atlantique à l’océan Pacifique. La troisième longera le nord de la Scandinavie et de la Russie.

Normalement, le passage de ses trois fibres devraient aussi bénéficier aux pays, villes alentour puisqu’il semblerait que des accès soient à l’étude. Voilà donc un beau projet très intéressant sur lequel j’aurais bien aimé travailler !

Via

Laisser un commentaire