Spothers : Les petites annonces géolocalisées gratuites

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Baptiste Internet 1
Spothers : Les petites annonces géolocalisées gratuites

Rendez-vous avec Remy Berda (Co-Fondateur) pour découvrir et parler du projet Spothers au travers d’une interview. Voici l’échange retranscrit que nous avons eu :

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Spothers est un site web de petites annonces géolocalisées. Chaque annonce est affichée précisément sur Google Maps à l’adresse indiquée par le vendeur. En un coup d’oeil, on voit les annonces dans sa rue ou son quartier.

Spothers met également l’accent sur la fiabilité en intégrant un système de notation des annonces par la communauté. Chaque annonce est de plus relue par l’équipe de modération avant d’être mise en ligne sur le site.

Pouvez-vous présenter spothers à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ?

Quand vous entrez dans un magasin il y a deux raisons : soit vous voulez quelque chose de précis, soit vous voulez regarder et voir si il y a de bonnes occasions. Pour les petites annonces, vous avez déjà de nombreux sites pour chercher un objet précis, mais avouez-le, vous n’allez jamais sur un site de petites annonces si vous n’avez rien de particulier à acheter, pourquoi ? Parce que ces sites ne sont pas conçus pour.

Spothers affiche toutes les petites annonces sur une carte Google Maps donc vous cherchez votre  quartier et vous voyez ce qu’il y a autour. De plus, les vendeurs indiquent leur disponibilités donc vous avez vraiment plus qu’à traverser la rue et passer chercher l’objet qui vous intéresse. Spothers est le seul site de petites annonces qui affiche une adresse précise et non plus une ville.

Côté publication : On publie une annonce très rapidement, plus précisément (on n’indique pas de ville comme sur d’autres sites mais un lieu plus précis), depuis n’importe quel terminal, sans application (le site est conçu en responsive design et s’adapte à votre tablette/mobile/ordinateur).

D’où vient le nom ?

« Spot » signifie « repérez », et « others » « les autres » => repérez ce que les autres vendent autour de vous.

Comment cela fonctionne ?

Pour chercher un produit (et contacter le vendeur si intéressé), vous n’avez pas besoin de compte. Vous allez sur la map  (« ACHETER »  dans le menu) et vous jouez avec la carte (zoom/dezoom, glisser-déposer, etc.). Vous pouvez filtrer les catégories qui vous intéressent. Vous avez « spoté » une annonce ? Vous contactez le vendeur via le formulaire prévu pour et vous vous arrangez avec lui ensuite.

Pour vendre, c’est tout simplement « POSTER » dans le menu, rien de sorcier, vous renseignez titre, description, prix, lieu (et c’est la l’intérêt, vous ne mettez pas juste « Paris » mais n’importe quel lieu précis comme une station de métro, une adresse, un square, …) et vos disponibilités pendant la semaine.

Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

En pensant à l’analogie du magasin mais aussi en pensant au fait que parfois nos voisins ne veulent plus certains objets dont on pourrait avoir besoin si on savait que c’était à quelques rues. Mais on ne va pas forcément faire la démarche de chercher et donc les sites d’annonces n’étaient plus adaptés.

D’après vous, quelle est  votre plus grande force par rapport à vos concurrents ?

La précision des annonces et l’interface de recherche. Les annonces viennent à nous et non plus l’inverse.

La fiabilité : Nous travaillons de plus en plus à fiabiliser au maximum le site en relisant les annonces et en encourageant les annonces de qualité (photos, descriptions fournies et bien écrites).

Le design et l’adaptation : Le site est adapté à tout les supports ce qui est agréable à utiliser.

Comment vous rémunérez-vous ?

On ne se rémunère pas pour le moment.

Le service est lancé depuis quelques temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

On a lancé la bêta l’année dernière, et on a eu que de bons retours ce qui nous a encouragé ! Les gens ont aimé le côté « fun » de voir les petits pictogrammes sur la carte et ont aimé la rapidité pour chercher/poster une annonce. Enfin, beaucoup ont apprécié de pouvoir prendre les photos directement sur son portable en postant l’annonce, le tout sans appli mobile (si si, c’est possible avec les dernières versions des navigateurs web mobiles).

La société a été créé en janvier 2014 et depuis les annonces ont considérablement augmenté. Nous avons passé le millier d’annonces début mai 2014 et nous en sommes à 2 000 depuis. Le retour est toujours excellent et beaucoup de gens nous encouragent donc on va continuer à plein temps à un partir de septembre.

Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

3 personnes. On a fondé ça à deux. Je suis plus techno et Alexis qui est plus design.

Récemment, Leslie nous aide sur la partie légale et communication.

Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

A court terme, vu que le site plait, on continue de le faire connaitre donc je dirais surtout un objectif de communication. On développe également d’autres fonctionnalités et nous travaillons sur une  application mobile qui sortira mi octobre.

A long terme, c’est continuer à développer notre startup et ajouter encore des fonctionnalités sympa qu’on a en tête, on veut vraiment que le site évolue rapidement et en fonction des feedback. Pas d’immobilisme !

Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ?

Les différents défis techniques car on voulait vraiment quelque chose d’innovant et on avait pas de connaissance au départ. Il a fallu apprendre beaucoup BEAUCOUP de choses par nous même.

Le deuxième défi c’est de se faire connaitre quand on est pas dans le milieu des startups et qu’on a  pas de connaissances particulières de l’écosystème. Il faut aller taper aux portes en espérant que celles-ci s’ouvrent.

Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

Je pense que ce qui est le plus important c’est de croire en son projet et d’être motivé. Avec ça, on peut abattre les difficultés (n’importe lesquelles). Il faut aussi avoir une part « acharné du travail » et passionné. Il faut être « in love » avec son site, mais savoir aussi ce qu’on doit améliorer.

Quelle est votre actu du moment (c’est le moment de se faire de la pub ou de nous dire ce que vous cherchez) ?

Depuis peu le site permet de distinguer entre la vente, la location et le don.

On a beaucoup de livres qui sont donnés en île de France donc regardez dans votre rue, pour voir si il n’y a pas des choses intéressantes.

Pour clore cette interview, nous souhaitons une bonne continuation à Remy Berda dans son projet Spothers, en espérant que celui-ci rencontre le succès escompté. De votre côté, n’hésitez pas à faire part de vos remarques sur le service pour l’aider dans sa démarche (fonctionnalité, design, avis, etc.).

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Spothers : Les petites annonces géolocalisées gratuites"

    Rétroliens de cet article

    1. Spothers : Les petites annonces géolocal...