Fitle : Essayage d’habits sur son avatar 3D avant d’acheter

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Baptiste E-commerce 1
Fitle : Essayage d’habits sur son avatar 3D avant d’acheter

Rendez-vous avec Charles Nouboué (CEO) pour découvrir et parler du projet Fitle au travers d’une interview. Voici l’échange retranscrit que nous avons eu :

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Bonjour, je m’appelle Charles Nouboué et je suis le président et créateur de Fitle. J’ai fondé Fitle après 2 années d’expérience professionnelle en tant qu’auditeur financier chez Ernst & Young et une première expérience en entrepreneuriat.

Pouvez-vous présenter Fitle à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ?

Fitle est une plateforme de e-shopping qui révolutionne la façon dont nous ferons du shopping en ligne les années à venir. Remplaçant le modèle classique où un utilisateur cherche lui même ses vêtements dans plusieurs boutiques ou sur plusieurs sites, sélectionnant les marques, le style et la taille, Fitle propose une expérience inédite.

L’utilisateur se connecte sur un seul et même site regroupant toutes les marques. Les vêtements sont triés automatiquement en fonction de ses goûts et de sa morphologie. Et ensuite, l’utilisateur peut essayer virtuellement ses vêtements en 3D sur lui-même, comme dans une cabine d’essayage.

Image de prévisualisation YouTube

L’essayage virtuel est extrêmement précis : à partir de 4 photos et de la taille de l’utilisateur, Fitle reconstitue automatiquement un avatar 3D fidèle à son image et à sa morphologie. L’utilisateur peut donc visualiser les vêtements sur son double virtuel.

D’où vient le nom ?

Le nom « Fitle » a été créé à partir des mots « FIT » et « STYLE », qui sont les deux piliers du concept que nous véhiculons.

Egalement, le fait de finir par « LE » donne une dimension internationale et une consonance proche de « Google », « Apple » ou encore « Kindle » d’Amazon, à connotation technologique.

Comment cela fonctionne ?

Pour un utilisateur, c’est extrêmement simple et 100% gratuit. Il suffit de créer un profil à partir de 4 photos, et ensuite de naviguer entre les pages. Fitle apprend tout seul les goûts des utilisateurs à partir des vêtements « essayés » ou achetés.

C’est simple et rapide. L’utilisateur peut ainsi faire du shopping de façon inédite ; Le shopping devient personnalisé, il peut essayer des vêtements sur lui avant d’acheter et surtout, il dispose désormais d’une garde-robe connectée : il peut alors par exemple visualiser sur lui un jean acheté il y a 6 mois avec  une chemise qu’il veut acheter maintenant !

Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

Quand on travaille, il est difficile d’arriver à faire du shopping dans les horaires d’ouverture des boutiques. Et en essayant d’acheter en ligne, je me suis rendu compte qu’il était très difficile de trouver ce que je cherchais.

Les sites actuels de vêtements proposent des centaines et des centaines d’articles, avec des filtres dans tous les sens, et chaque marque à sa propre taille. Pas étonnant qu’il y ait autant de retours !

J’ai voulu créer un site qui s’adapte à chaque utilisateur et qui permettent d’essayer les vêtements en ligne pour faciliter la vie des gens.

D’après vous, quelle est  votre plus grande force par rapport à vos concurrents ?

Nos principaux concurrents se concentrent sur la visualisation 3D des vêtements, mais l’essayage n’est pas précis et assez pénible car il se base sur quelques mesures uniquement, alors que nous prenons une infinité de points à l’aide des photos.

Et surtout, nous avons une approche totalement différente, car nous proposons une expérience utilisateur unique et intégrée, au lieu de rester sur les sites de chaque marque et de devoir les parcourir un à un.

Comment vous rémunérez-vous ?

Fitle prélève une commission sur le prix final du vêtement, à la charge des marques. Pour l’utilisateur, le prix reste inchangé par rapport au prix en boutique, le service est 100% gratuit.

Le service est lancé depuis quelques temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

Le site n’est pas encore lancé, mais nous avons déjà près de 3 000 followers entre Twitter, Facebook et notre newsletter. Le projet plait ! Nous sommes également lauréat de BPI France, membre du Réseau Entreprendre 92 et nous venons de remporter le prix du Jury Paris Saclay Invest.

Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

L’équipe est composée de 5 associés, ingénieurs et profils business, qui développent la plateforme et la technologie 3D et élaborent la stratégie et le développement de la marque. Et nous avons embauché une responsable commerciale qui s’occupe des partenariats avec les marques.

Nous avons également prévu d’embaucher très rapidement un country manager et une petite équipe marketing-commerciale aux US.

Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

A court terme, nous voulons nous déployer rapidement sur le territoire français et américain et continuer à développer des partenariats avec des marques. Nous avons également des fonctionnalités que nous allons déployer au fur et à mesure, mais chut…

Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ?

Nous dépensons beaucoup d’énergie à finaliser la technologie pour la rendre la plus réaliste possible. Notre objectif depuis le début c’est que chaque utilisateur puisse se reconnaître dans son avatar 3D et vivre la même expérience que dans une cabine d’essayage en boutique. Et nous y sommes presque !

Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

C’est bien d’avoir une bonne idée, mais ça ne suffit pas. L’important c’est la réalisation de cette idée dans les moindres détails.

Quelle est votre actu du moment (c’est le moment de se faire de la pub ou de nous dire ce que vous cherchez) ?

Nous venons de lancer une campagne de crowdfunding sur le site Kickstarter. Nous cherchons à récolter 50 000$ pour finir le développement de notre site et commencer à tester le projet auprès d’un public plus large, français et américain.

La campagne est accessible à l’adresse suivante : Fitle: The Smartshopping Experience.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Pour suivre l’actualité de Fitle et le lancement du site, vous pouvez liker notre page Facebook, nous suivre sur Twitter ou vous inscrire à notre newsletter (sur le site fitle.com). A très vite !

Pour clore cette interview, nous souhaitons une bonne continuation à Charles Nouboué dans son projet Fitle, en espérant que celui-ci rencontre le succès escompté. De votre côté, n’hésitez pas à faire part de vos remarques sur le service pour l’aider dans sa démarche (fonctionnalité, design, avis, etc.).

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Fitle : Essayage d’habits sur son avatar 3D avant d’acheter"

    Rétroliens de cet article

    1. Fitle : Essayage d’habits sur son avatar ...