Dareboost : Optimisation du temps de chargement de sites web

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Baptiste Internet 1
Dareboost : Optimisation du temps de chargement de sites web

Rendez-vous avec Damien Jubeau (CEO) pour découvrir et parler du projet Dareboost au travers d’une interview. Voici l’échange retranscrit que nous avons eu :

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

J’ai commencé très jeune à m’intéresser aux technos web (en 1999 sauf erreur) à travers des sites perso, et c’est rapidement devenu un passion qui m’a amené à m’impliquer dans différentes communautés, par exemple en contribuant à un CMS open-source.

Les années passant, j’ai débuté une activité de concepteur web freelance en micro-entreprise une fois majeur, et j’ai complété la pratique par un DUT informatique, suivi d’un diplôme d’Ingénieur Informatique et Réseaux à l’ESIPE (en apprentissage), formation au cours de laquelle j’ai rencontré les trois autres futurs co-fondateurs de DareBoost et commencé à poser les premières pierres de ce service.

J’ai passé mon stage de DUT, suivi d’un CDD estival puis 3 ans en apprentissage chez un éditeur de logiciels dédiés au marketing mobile, dans un esprit très startup. Au sein de l’équipe R&D j’ai notamment pu travailler à l’optimisation d’un produit pour l’accélération de sites mobiles de clients grands comptes.

Passionné par le web, avec une équipe toute trouvée et un projet motivant, un goût certain pour l’entrepreneuriat, l’aventure Dareboost a donc été une évidence, et la société a été créée 6 mois après l’obtention de nos diplômes !

Pouvez-vous présenter Dareboost à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ?

DareBoost est un service en ligne (Software as a Service) d’analyse et de surveillance automatique de la vitesse de chargement et de la qualité des sites web.

En résumé : nous offrons un outil de diagnostic capable d’identifier – sans installation, et en quelques secondes seulement – tous les défauts techniques d’une page web, tout en délivrant des conseils très détaillés pour corriger cela efficacement.

Nos fonctionnalités de surveillance vont permettre à nos clients de s’assurer d’avoir un site web toujours rapide : pour un e-commercant, une seconde de ralentissement peut représenter un perte de chiffre d’affaires colossale !

Le mieux c’est de jeter un oeil à l’un de nos rapports, ou d’en profiter pour, analyser votre site web gratuitement.

D’où vient le nom ?

Question piège  ! Le nom de code initial de notre projet était Website Booster, mais des complications se sont posées lorsque le dépôt de la marque a été envisagé.
Après de longues soirées de Brainstorming riches en émotion, à jongler avec des anagrammes des noms des fondateurs,  Dareboost a conquis l’équipe, traduction de “Oser Booster”.

Comment cela fonctionne ?

Notre service comporte plusieurs briques. Dans un premier temps, nous avons besoin de mesurer la vitesse de chargement d’un site web, et de récolter ces informations techniques (HTML, images, JavaScript). C’est notre matière première, ce qui va nous permettre de réaliser le diagnostic. C’est l’une des étapes les plus importantes, non seulement car nous récupérons énormément de données (une vidéo qui sera ensuite analysée, l’intégralité des contenus de la pages, etc.) mais également car nous réalisons un test de performance parmi les plus complets et fiables du marché, en nous basant sur des conditions de test très précises (nous simulons un internaute qui visite la page web, en utilisant les navigateurs grand publics connus de tous comme Chrome et Firefox, et nous disposons de serveurs de test à travers le monde afin d’être capable de simuler un internaute aussi bien aux USA qu’au Japon).

Ensuite, c’est le tour du diagnostic : nous avons une base de connaissance, que nous alimentons très régulièrement et faisons évoluer selon les dernières bonnes pratiques du web. Nous confrontons les données récoltées à cette base de connaissances, ce qui nous permet ensuite de fournir un rapport complet, avec les résultats du test de performance, les problèmes détectés et les solutions à y apporter. Et tout cela est entièrement automatisé, vous avez uniquement à saisir l’adresse de votre site et à valider !

Pour la surveillance automatique, nous répétons l’opération tous les jours, toutes les heures, ou tous les ¼ d’heure selon les besoins de nos clients, qui disposent alors d’un historique de l’évolution de leur performance via nos tableaux de bords sur dareboost.com.

Ils ont la possibilité de configurer des alertes, et ainsi de recevoir un email en cas de ralentissement ou de baisse de la qualité. Ici aussi, nous apportons de l’intelligence, en détectant les changements et en identifiant les causes.

Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

Qui ne s’est jamais énervé devant un site web parce qu’il était trop lent à se charger ?
En l’espace de quelques années, le poids moyen des pages web a doublé.
Lorsque l’on sait l’impact que peut avoir le temps de chargement d’un site web sur son chiffre d’affaires – d’un site e-commerce par exemple (1 seconde = 7% de CA !) – l’intérêt d’un outil de gestion de ces problématiques ne se pose plus vraiment.

Alors évidemment, nous ne somme pas les premiers, mais nous sommes arrivés avec une vision différente : celle de rendre les solutions moins techniques, celle de réconcilier les décideurs et les développeurs sur un objectif commun : améliorer la qualité des sites web et les accélérer ! Et avec nos 300 clients, parmi lesquels de (très) grands groupes tout comme des indépendants, je crois que c’est un pari réussi !

D’après vous, quelle est  votre plus grande force par rapport à vos concurrents ?

Toujours selon nos utilisateurs, l’ergonomie de notre solution constitue l’un de nos principaux avantages, ainsi que les nombreux conseils d’optimisation automatiquement délivrés par notre plateforme en fonction des “problèmes” rencontrés lors de l’analyse. Deux atouts qui caractérisent notre ambition de simplifier l’accès à la gestion de la performance et de la qualité web et de permettre à nos utilisateurs d’en “reprendre le contrôle”. Ceci à l’aide d‘une interface claire, efficace, misant sur une compréhension graphique de nombreuses informations et de conseils complets, détaillés et personnalisés en fonction de l’environnement technologique détecté (exemple : si les images ne sont pas optimisées et que nous détectons un WordPress, nous proposerons des plugins spécifiques qui répondent à ce problème).

Nous sommes également assez innovants dans notre approche : considérer la performance web comme étant une composante de la qualité globale. Ainsi dans nos rapports on trouve aussi bien des conseils sur la performance que sur le SEO (référencement naturel) ou encore la sécurité. C’est une aide au pilotage pour le décideur : quelle importance accorder à un problème de ralentissement par rapport à une recommandation de Google qui n’est pas respectée ? Nous travaillons quotidiennement pour aider notre public à répondre à  ce type de question.

Dernier avantage de DareBoost pour les francophones : la disponibilité de la solution en français est également très appréciée !

Comment vous rémunérez-vous ?

DareBoost se base sur un modèle freemium : l’accès à notre fonctionnalité d’analyse de la performance d’un site web est complètement gratuit, dans la limite de 5 tests par mois. Pour davantage de volume, pour accéder à des options avancées ou encore pour s’équiper de la surveillance automatique, nous proposons plusieurs formules, conçues pour répondre à toutes les attentes : analyses illimitées, surveillances et alertes automatiques (monitoring) sur différentes fréquences.

Le service est lancé depuis quelques temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

Les premiers retours ont été des plus rapides et encourageants ! En septembre 2014, quelques mois à peine après notre lancement, nous avons eu le plaisir d’être lauréat du Trophée du salon e-commerce de Paris (catégorie Technologies). Aujourd’hui Dareboost compte plus de 20 000 utilisateurs inscrits (en croissance d’environ 10% par mois) et plus de 300 clients dans plus de 30 pays différents, dont déjà plusieurs grands groupes (aux côtés de PME, d’agences ou même de consultants indépendants).

Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

Depuis les tous premiers jours de DareBoost, nous sommes 4 co-fondateurs (Anthony, Rémi, Yoann et moi-même) à travailler à son développement. Nous essayons d’accueillir au moins 1 stagiaire tous les ans.  Fin avril 2016, nous avons franchi le cap de la première embauche, avec l’arrivée de Philippe Guilbert au poste de responsable marketing et communication.

Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

Bien entendu accélérer le développement de notre activité, en développant notre notoriété en France comme à l’international, mais aussi avec un travail continu sur des offres toujours mieux adaptées aux besoins de nos clients.

En parallèle, nous continuons bien entendu à faire évoluer notre service et il n’est pas impossible que vous entendiez parler de certaines nouveautés à la rentrée !

A long terme, notre ambition est claire : faire de DareBoost l’un des acteurs majeurs dans le domaine de la performance web et de la qualité front-end. Et, in fine, contribuer à offrir un web plus rapide et plus accessible !

Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ?

Indéniablement, faire comprendre aux entreprises que l’optimisation de leurs performances web – et en conséquence l’amélioration de l’expérience utilisateur sur leurs sites – est vitale pour leur business ! Parce les impacts de cette performance sont indirects – et non pas anecdotiques loin de là ! – et que cela fait appel à des notions techniques toujours plus complexes, il y a – encore aujourd’hui – un gros travail de pédagogie, voire d’évangélisation, à fournir auprès d’un grand nombre d’entreprises… Heureusement, nous ne sommes pas les seuls à prêcher pour des sites plus rapides ! Les prises de position de Google – pour lequel la vitesse tient quasiment du mantra – et l’impact de cette vitesse en matière de SEO par exemple, nous laissent à penser que les prises de conscience vont s’accélérer. En prévision de cela, nous aurons chez DareBoost accumulé de précieuses années de travail et d’expertise sur le sujet !

Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

Être réaliste, mais oser ! Je pense que beaucoup ont des réticences, et effectivement il est tout à fait sain d’en avoir : c’est une aventure pleine d’embûches, le chemin est – pour beaucoup – démesurément plus sinueux qu’attendu.

Mais si c’est un projet réfléchi, avec la passion pour l’alimenter, je pense que l’épanouissement personnel à en retirer compense à lui seul tous les risques d’échec !

Quelle est votre actu du moment (c’est le moment de se faire de la pub ou de nous dire ce que vous cherchez) ?

Comme je l’indiquais précédemment, l’équipe vient tout juste de se renforcer côté marketing et communication… Il y a donc des chances que vous entendiez de plus en plus parler de DareBoost et de ses offres dans les semaines et mois à venir si vous êtes un professionnel du web !

En parallèle, nous poursuivons le développement de notre réseau de sondes de test à l’international. Après Paris, Londres, Francfort, Sydney, Washington et Hong Kong, nous venons d’ouvrir nos tests à l’Inde avec une nouvelle sonde à Chennai. En signant, au passage, une référence de renommée internationale, à savoir Flipkart, leader du e-commerce en Inde (et dans le top 100 des sites les plus visités au monde).

Puisqu’on arrive à convaincre – aussi loin – de telles pointures, je pense que pour conclure, je peux vous inviter à aller lancer un test sur dareboost.com, en espérer vous y revoir souvent !

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Je tenais juste à préciser que DareBoost est une startup française, rennaise pour être encore plus précis. On adore notre produit, nos clients bien sûr, mais aussi tous nos utilisateurs gratuits qui avec leur feedback nous aident à constamment nous améliorer ! Alors n’hésitez pas à rentrer en contact avec nous, à nous poser vos questions ou tout simplement à venir discuter performance web !

Merci beaucoup pour cette tribune :)

Pour clore cette interview, nous souhaitons une bonne continuation à Damien Jubeau dans son projet Dareboost, en espérant que celui-ci rencontre le succès escompté. De votre côté, n’hésitez pas à faire part de vos remarques sur le service pour l’aider dans sa démarche (fonctionnalité, design, avis, etc.).

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Dareboost : Optimisation du temps de chargement de sites web"

    Rétroliens de cet article

    1. Dareboost : Optimisation du temps de chargement...