BizMarks : Plateforme de notation d’entreprises

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4,50/5 - 2 vote(s))
Baptiste Internet 0
BizMarks : Plateforme de notation d’entreprises

Rendez-vous avec Jessie Abitbol (Co-Fondateur) pour découvrir et parler du projet BizMarks au travers d’une interview. Voici l’échange retranscrit que nous avons eu :

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

L’équipe BizMarks, est aujourd’hui composée de ses deux fondateurs :

  • Jessie ABITBOL, 32 ans, diplômée de l’école de management de Grenoble en 2006. Après 8 ans d’expérience commerciale au sein d’agences de publicité à Paris, elle cofonde BizMarks en 2012. Elle poursuit aujourd’hui en parallèle son activité en agence de publicité en tant que Directrice Commerciale.
  • Arnaud DUTANT, 34 ans, diplômé de l’ESSEC en 2005. A la fin de ses études, Arnaud passe 2 ans à Tokyo, titulaire d’une bourse de recherche en marketing du gouvernement japonais. Il travaille et vit depuis 2006 à Paris.  Après 7 ans d’expérience en agence de publicité, il décide de tenter l’aventure de l’entreprenariat avec BizMarks. Il suit en parallèle une formation de développeur web et est aujourd’hui développeur web au sein d’une startup d’une trentaine de personnes à Paris.
Pouvez-vous présenter BizMarks à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ?

BizMarks c’est un site ouvert où les salariés peuvent partager leurs expériences de l’entreprise de façon anonyme, source d’information pour tous les candidats à l’embauche. Chaque entreprise y est évaluée selon des critères sociaux et environnementaux : avantages sociaux, management, équilibre vie privée-vie professionnelle, etc. Le site a été lancé en septembre 2014.

D’où vient le nom ?

Biz = business et Marks = notes en anglais !

Comment cela fonctionne ?

Très simplement : il suffit de créer un compte pour pouvoir noter l’entreprise de son choix. L’utilisateur est alors invité à noter l’entreprise selon 8 critères sociaux et environnementaux : salaire, avantages, management, perspectives, ambiance, équilibre vie pro/vie perso, environnement de travail, responsabilité sociale. Il peut également indiquer l’importance qu’il attribue à chaque critère, puis ajouter un commentaire. Voilà !

Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

Nous avons été tous les 2 et au même moment amenés à changer d’entreprise et rechercher un nouvel emploi. Notre choix a été fait après 1 entretien d’embauche et quelques recherches sur internet autour des entreprises en question. Mais cela s’est révélé ne pas être suffisant puisque nous avons pu observer un décalage important entre les attendus et la réalité. Nous aurions très certainement fait des choix différents si nous avions pu bénéficier des expériences réelles et vécues des salariés de ces entreprises.

C’est ainsi que nous avons eu l’idée de créer BizMarks.

D’après vous, quelle est  votre plus grande force par rapport à vos concurrents ?

La pertinence des informations trouvées sur le site : sur BizMarks, les entreprises sont découpées en entités (départements, établissements secondaires, etc.) et organisées en « arbre », c’est-à-dire que nous restituons les liens capitalistiques et organisationnels entre établissements, sièges, filiales, maisons mères. Il est possible de naviguer facilement d’une entité à l’autre au sein d’un groupe et noter très précisément l’entité qui nous intéresse. Il est par exemple possible d’isoler les notes du centre technique de Peugeot à Vélizy, ou de consulter les notes de Peugeot France dans son ensemble – là où cette possibilité n’existe pas chez nos concurrents. Notre outil améliore ainsi la précision et l’utilité des informations disponibles pour les utilisateurs.

Par ailleurs, notre base de données est composée de toutes les entreprises françaises réalisant plus de 500 000 euros de chiffre d’affaires, ce qui représente plus de 800 000 entités.

Comment vous rémunérez-vous ?

Nous proposons aux entreprises qui le souhaitent de s’inscrire dans une démarche d’amélioration du bien-être de leurs salariés à travers deux niveaux d’abonnements :

  • un compte gratuit permettant de répondre de façon publique aux commentaires laissés à leur sujet
  • un compte payant leur permettant d’avoir accès à des statistiques d’évolution de leurs notes et de poster des offres d’emploi.
Le service est lancé depuis quelques temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

Le site est lancé depuis septembre 2014 ; quelques media web ont relayé l’information, nous permettant d’amorcer la machine. Nous avons enregistré à ce jour plus de 150 contributions.

Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

Pour l’instant, deux personnes : l’une chargée de la communication du site et du volet commercial (développement de la plateforme et recherche de clients) ; l’autre dédiée aux aspects techniques, aux améliorations apportées au site.

Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

Nos projets à court terme : une campagne de communication pour toucher un maximum de gens et faire connaître notre site. Nous travaillons également à la constitution de dossiers en vue d’une levée de fonds auprès d’investisseurs.

A long terme, l’ouverture de la plateforme à l’international et l’augmentation du nombre des entreprises souscrivant à notre abonnement payant.

Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ?

La  notoriété ! Ou comment faire connaître notre service sans argent.

Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».

Quelle est votre actu du moment (c’est le moment de se faire de la pub ou de nous dire ce que vous cherchez) ?

Qui détrônera BETC digital en tête des entreprises les mieux notées ? Qui aura la meilleure note ? La plus mauvaise ? Les réponses sont sur BizMarks !

Pour clore cette interview, nous souhaitons une bonne continuation à Jessie Abitbol dans son projet BizMarks, en espérant que celui-ci rencontre le succès escompté. De votre côté, n’hésitez pas à faire part de vos remarques sur le service pour l’aider dans sa démarche (fonctionnalité, design, avis, etc.).

Laisser un commentaire