IDN français : Bilan sur la période de sunrise des NDDs

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Baptiste Internet 0
IDN français : Bilan sur la période de sunrise des NDDs

C’est le 3 mai 2012 que débutait la période de sunrise pour les noms de domaine accentués français. Pour rappel, seuls les titulaires de TLD .fr, .re, .yt, .pm, .wf et .tf étaient alors en droit de déposer les variantes comprenant certains des 30 signes diacritiques. L’objectif étant sans surprise de protéger les marques et sociétés contre la pratique du cybersquattage. L’AFNIC établissait d’ailleurs un premier bilan sur les trois premières heures.

Et alors que l’association française pour le nommage internet en coopération est reconduite comme l’office d’enregistrement français pour les cinq prochaines années, les IDNs sont désormais ouverts à tous depuis le 3 juillet 2012. A cette occasion, quelques chiffres clés sur ces deux premiers mois écoulés sont partagés :

  • 11 541 noms de domaine enregistrés
  • Les 5 caractères spéciaux les plus populaires : é, è, ñ, ô et ê
  • Les registrars les plus impliqués : OVH, Indom et Renater

De plus, retrouvez au travers de l’infographie suivante les statistiques des quatre premières heures suivant l’ouverture sans condition des dépôt de nouveaux noms de domaines accentués. On y retrouvera notamment 6 033 NDDs enregistrés grâce à 69 bureaux d’enregistrement. Cette fois, ce sont Gandi, OVH et Namebay qui était les plus sollicités.

AFNIC : IDNs français

Rendez-vous dans quelques semaines pour voir ce que les internautes font de ces nouveaux IDNs, et éventuellement accuser les premiers abus.

Via

Laisser un commentaire