Erepday 2013

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 3 vote(s))
Baptiste WebMarketing 0
Erepday 2013
Chargement de la carte ....

Date et heure
18/06/2013
09:00 - 18:00

Localisation
Cité de l’automobile
15 Rue de l'Épée
68100 Mulhouse
France


C’est fin juin 2011 que la désormais célèbre agence alsacienne Blueboat organisait la première édition de l’ErepDay. Devant le succès de la rencontre, l’évènement traitant sans surprise d’e-réputation et de community management, domaines dans lesquels la société organisatrice est experte, était reconduit en 2012 dans la prestigieuse Cité de l’Automobile à Mulhouse. Pour notre plus grand plaisir, Blueboat remet ça en 2013, toujours à la Cité de l’automobile en Alsace.

Les 15 intervenants sont d’ores et déjà connus. On citera notamment Laurent Guimier (Chroniqueur « Le Vrai-Faux de l’info » chez Europe 1) et Tanguy MOILLARD (Responsable Web Social chez Bouygues Telecom), mais monteront également sur scène Christophe Thil (Gérant de la société Blueboat), David Eichholtzer (Spécialiste référencement, Directeur de WAM-Référencement) et l’ami Haja Rasolo (Blogueur, passionné de nouvelles technologies et gastronomie).

Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’évènement, voici la vidéo réalisée à l’issue de l’ErepDay 2012 :

Image de prévisualisation YouTube

Et voici le teasing pour l’édition 2013 de l’ErepDay :

Image de prévisualisation YouTube

Internet et médias sociaux : Les grands chiffres 2013

Image de prévisualisation YouTube

Une des bases d’une stratégie réussie sur les médias sociaux est un bon référencement. Christophe Thil

Le référencement en 2013 / 2014

Par David Eichholtzer, Directeur WAM-Référencement – Florian Karmen, Chargé de référencement WAM-Référencement

Le référencement est passé au-delà des mots clés. On va dans la qualité et la diversité des liens, avec la notion de mention et des avis des internautes. Filtres (Panda, Pinguouin), black hat et autres complications. Mais du coup opportunité de se replacer.

Google répond/interagit de plus en plus avec nous et de manière plus qualitative : suggestions de recherche, OneBox, Google Knowledge Graph, Google Hotel Finder, les vols en avion, Google Now, localisation, connecté ou non, etc. Suppression des intermédiaires et donc un accès à l’information simplifié.

Enjeu : gagner en visibilité avec les micro-données (schema.org) pour bénéficier des rich snippets et se distinguer dans les pages de résultats.

Gain : 99,76% de noms de domaine n’utilisent pas les rich snippets. 30%, 40% voire 50% de taux de clics en plus, et ranking supérieur de 47% en moyenne.

Evolution : Mobilité, résultats locaux toujours plus présent, etc.

La gestion de crise de l’e-réputation des entreprises

Par Nicolas Vanderbiest – thèse à l’ULB de Bruxelles

Les crises sont internes à l’entreprise dans 86% des cas. La crise est davantage émotionnelle que rationnelle. Ce qui pousse les utilisateurs à s’indigner : le féminisme, l’écologisme, la justice. 60% des crises d’e-réputation sont éphémères et seulement 7% sont graves.

En 2010, crises sédentaires (ce qui se passe sur YouTube y reste). Dès 2010-2011, les crises se diffusent et des commentaires externes naissent sur Facebook et Twitter. A partir de 2012-2013, crises faibles et communicationnelles.

Les crises bien gérées/mises en scène peuvent être bénéfiques : Ryanair, Abercrombie & Fitch, Stromae, Findus.

Le nettoyage du web est un échec ! La marque est à la recherche d’authenticité et d’humanité, s’excuse et continue son chemin.

Retours d’expérience Social TV avec le VisioPoste de Touche Pas à Mon Poste

Par Damien Douani, Consultant en médias sociaux et nouveaux médias, fondateur de FaDa social agency

Difficulté de la télé : faire en sorte que « ça » se rencontre. Intégrer une technologie sociale au dispositif traditionnel n’est pas si facile sans polluer ses médias de différentes générations : Facebook, YouTube, Flickr et surtout et avant tout Twitter.

Les trois piliers pour la social TV pour engager : animation communautaire, contenus exclusifs et dispositif événementiel.

Avec la social TV, la page Facebook de TPMP a enregistré +182 800 fans en 7 mois pour un budget de lancement de 3 000 euros !

Cuisine et réseaux sociaux, quelle est la bonne recette ?

Avec Haja Rasolo, Blogueur nouvelles technologies et gastronomie
Par Julien Pelletier, Co-fondateur de cookening.com – Stéphane Riss, Responsable de Cuisinerenligne – Sebastien Defrance, Community Manager chez EAT Online – alloresto.fr

La table, premier réseau social ! Communauté très forte et active sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Pinterest, etc.

Influence de restaurants bien notés sur les sites concernés : Plus ou moins 20%.

Les chefs commencent à percevoir l’intérêt des réseaux sociaux et interviennent même en personne.

Interview de Matthias Schilling, Chef de Production Media du groupe Europa Park

50 personnes dans l’équipe marketing et de très nombreux internautes souhaitant trouver des informations et réponses à leurs questions en ligne. Europa Park c’est 8 sites internet, 20 pages Facebook (456 000+ fans Facebook – dont 156 000 français – avec une croissance annuelle de 40%/an).

  • Newsletter de 4.5 millions d’email
  • 33 000 téléchargements par an pour l’application mobile
  • Réseaux sociaux depuis 4 ans

99% de taux de satisfaction en ce qui concerne le parc.

Buffet & networking.

Sport et médias sociaux, droit au but !

Par Julien Lavault, Président fondateur de Fysiki – Ronan Tésorière, Journaliste sportif et blogueur (passeenprofondeur.fr) – Laurent Guimier, Journaliste/Présentateur sur Europe 1

Lance Amstrong, le 1er a avoir compris l’intérêt des médias sociaux, a démocratisé Twitter pour les sportifs. Plus globalement, ces derniers ont rapidement compris ce que pouvaient apporter les réseaux sociaux.

Véritable élan social qui se crée autour de l’aspect communautaire, de 8h du matin à 22h le soir. La taille de la communauté permet de s’affranchir de Facebook.

Importance de ce qui est raconté sur les réseaux sociaux par les sportifs professionnels. Les clubs devraient-ils sensibiliser les jeunes sportifs à l’utilisation de ces outils en ligne ?

Les caractéristiques de l’e-réputation d’une prestation touristique

Par Olivier Doussot, Directeur associé chez SAVdesmarques.com

Dans un échange, 30% seulement de ce qui est échangé est perçu par les deux interlocuteurs. Les 70% restants étant perdus.

L’impact d’un avis négatif est plus fort dans l’esprit que l’impact d’un avis positif. Et la réputation se fait dans le temps alors que l’e-réputation est instantanée. D’où la nécessité de prendre soin des touristes nouveaux arrivants pouvant quelque peu être énervés.

Interview de Tanguy Moillard, Responsable Web Social chez Bouygues Telecom

Chez Bouygues les responsables médias sociaux travaillent parallèlement avec les relations presse/publiques.

« Pour être un bon CM, il faut prendre son temps pour répondre et pas juste penser au ROI. »

Comment organiser des concours sublimant votre image de marque sur Facebook ?

Par Sylvain Weber, Co-fondateur de Kontest

Gamifiez-vous ! Plus de 70% des entreprises utiliseront le jeu dans leur stratégie d’ici 2014. Le cercle vertueux de la gamification : recruter, animer, engager et viraliser.

Objectif d’un jeu concours : obtenir des données qualifiées stockées en base de données pour relancer via emailing ou jeux ultérieurs. Mobiles et tablettes en forte croissance à prendre en compte pour les technos à la base du système de jeu concours : HTML 5.

Créer des concours en dehors de Facebook pour ne pas risquer de perdre la valeur créée. Il faut de plus rester simple sur mobile pour retenir l’attention et ne pas être zappé.

Il est essentiel de communiquer sur le concours, monter un teasing et faire part des gagnants en fin d’évènement.

Marketing agile pour pouvoir adapter la stratégie au fil de l’eau en fonction du succès du jeu concours.

Voir le slide de présentation.

Tourisme et médias sociaux, faire voyager ses fans

Par Sandrine Baverel, Social Média Manager & Responsable du service Iconographie au Comité Régional du Tourisme de Franche-Comté – Isabelle Rousset, Responsable Pôle Relations média et publicité chez Aéroports de Lyon – Olivier Doussot, Directeur associé chez SAVdesmarques.com

Aéroports de Lyon : Sur les médias sociaux depuis 4 ans : Facebook (22 000 fans) & Twitter. Blog pour reprendre les photos de Flickr. Objectif : développement de la notoriété cross-média.

Tourisme : 35 fans de Franche Comté sont devenus de précieux ambassadeurs, chacun dans leur domaine.

Le nettoyage web : est-ce que c’est vraiment de la merde ?

Par Frédéric Martinet, Gérant et consultant de Actulligence – Alexandre Nappey, Avocat expert au cabinet Fidal

L’individu doit maîtriser les contenus qu’il fabrique et diffuse. L’idée étant de construire son e-réputation.

Méthodes palliatives pour la nettoyer un contenu indésirable :

  • Noyer le contenu négatif à cacher dans de l’information positive
  • Imposer la suppression du contenu négatif au travers d’une poursuite en justice

A l’aide de la veille, identifier les conversations qu’il convient de clarifier avant que cela dégénère. De plus, capitaliser sur son endroit personnel dans lequel on peut maîtriser son image.

Fil rouge de la journée

Par Laurent Guimier, Journaliste/Présentateur sur Europe 1

Tsunami de données qui tombe rapidement et directement (plus d’intermédiaires) sur les internautes/sociétés et conversations sans cesse croissantes via différents canaux, d’où la nécessité de proposer du contenu qualitatif pour se démarquer tout en restant honnête et humain.

Analyse des retombées web de la journée avec le logiciel Radarly

Par Guilhem Fouetillou, Directeur Stratégie & Innovation, Cofondateur de Linkfluence

Analyse des messages partagés sur les réseaux sociaux (Twitter & Facebook) pour un hashtag donné tout en identifiant les robots et autres tweets indésirables, suivi des engagements et autres données permettant de mesurer les retombées des efforts engagés. Tonalisation des retours par un community manager nécessaire.

Clôture de l’Erepday 2013.

Via

Laisser un commentaire