Sony PS4 : Piratée grâce à un raspberry PI

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 2 vote(s))
Romain Jeu vidéo 0
Sony PS4 : Piratée grâce à un raspberry PI

Sony n’est pas content mais alors pas du tout. Sa console de salon la PlayStation 4 vient de se montrer vulnérable à une manipulation permettant de faire tourner des jeux piratés. Pour cela, il suffirait de se procurer un petit logiciel ainsi qu’un Raspberry PI (nano-ordinateur d’une trentaine d’euros) pour y arriver.

Pour faire simple, la méthode russe consisterait à cloner l’image d’une console PS4 ayant l’ensemble des droits requis pour faire tourner les jeux sur le Raspberry PI (Bios, etc.), pour l’injecter ensuite sur le disque dur d’une console pirate. Il faut au préalable installer une puce qui peut être retirée après l’opération (ce qui rend indétectable le piratage). D’ailleurs, le système de mise à jour automatique des jeux et les jeux multi-joueurs fonctionneraient encore parfaitement après le piratage ce qui rend la technique très redoutable.

Du coup, de nombreuses personnes sont montées au créneau pour faciliter l’accès à cette méthode non officielle. Certaines boutiques brésiliennes la proposeraient directement à leurs clients ce qui agace Sony. Pour 100 dollars, le système est mis en place et vous repartez avec environ 12 jeux pirates. Le constructeur nippon a réagi très rapidement puisque des mises en demeure ont été envoyées à différentes enseignes pour violation de la propriété intellectuelle.

Pour les contrevenants, Sony n’a pas souhaité communiquer sur la technique de piratage et surtout les sanctions encourues.

Via

Laisser un commentaire