Kim Dotcom : Les USA demandent son extradition

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Justice et loi 0
Kim Dotcom : Les USA demandent son extradition

Alors que nous vous présentions une interview exclusive de Kim Dotcom hier, nous apprenons aujourd’hui que les Etats-Unis ont fait une demande officielle d’extradition aux autorités Néozélandaises du fondateur de la plateforme pour que son jugement ait lieu dans le pays. Il lui est toujours reproché d’avoir inciter/favoriser le piratage de nombreuses oeuvres protégées par copyright et d’avoir fait de l’argent autour de ce domaine illégal !

Les autorités américaines avaient jusqu’au 2 mars 2012 pour déposer une telle demande. Elles ont attendu le dernier moment pour documenter, déposer leur dossier et s’assurer de leur victoire. Ainsi, elles demandent l’extradition de Kim Dotcom, fondateur, mais aussi de trois de ses associés détenus par la police néozélandaise.

La réponse ne devrait cependant pas arriver de si tôt. En effet, le tribunal néozélandais devrait statuer sur cette demande en août prochain (le 20 août 2012 exactement) et explique que l’examen/traitement de toutes les pièces du dossier devrait au moins prendre trois semaines. En gros, Kim Dotcom et ses associés ne sont pas prêts à être extradés, si la justice le décidait. Il faudrait attendre presque un an avant que cela soit véritablement effectif et qu’ils touchent le sol américain.

Reste donc à savoir ce que la justice néozélandaise annoncera comme verdict et pour cela, nous vous donnons rendez-vous en septembre 2012. D’ici là, Kim Dotcom est libre puisqu’il a payé une caution le mois dernier pour pouvoir rentrer chez lui, même s’il n’a plus le droit d’accéder à internet.

En tout cas, c’est parti pour un long bras de fer judiciaire !

Via

Laisser un commentaire