JO de Londres : Interdiction de partage social

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Réseau social 5
JO de Londres : Interdiction de partage social

Il semblerait que les organisateurs des prochains jeux olympiques de Londres ne soient pas très portés sur les réseaux sociaux… En effet, d’après les clauses d’achat d’un ticket pour les épreuves des JO, il est explicitement dit qu’il sera interdit de tweeter, partager sur Facebook, Google+, Pinterest ou tout réseau social vos photos, vos vidéos prises par vos soins et dans un cadre privé. Dommage !

Images, video and sound recordings of the Games taken by a ticket holder can’t be used for any purpose other than for private purposes. A ticket holder can’t license, broadcast or publish video and sound recordings, including on social networking websites and the internet more generally, and can’t exploit images, video and sound recordings for commercial purposes under any circumstances, whether on the internet or make them available to third parties for commercial purposes.

C’est d’autant plus dommage que ce genre de partages sociaux participent à rendre un événement populaire et surtout à donner envie à certaines personnes de le suivre, rejoindre pour les prochaines éditions. Appliquer une telle censure est complètement fou !

En tout cas, cette clause me semble compliquée à respecter surtout en ce moment où les réseaux sociaux jouent un rôle de premier choix dans notre vie quotidienne (personnelle et professionnelle). Les sanctions encourues par le contrevenant qui posterait tout de même une photo/vidéo d’une épreuve n’ont pas été communiquées et les organisateurs des JO n’ont pas souhaité revenir sur cette clause et annoncer s’ils la feront respecter par des actions en justice.

Via

Laisser un commentaire

5 commentaires le "JO de Londres : Interdiction de partage social"

  1. Arnaud 30/04/2012 à 11:55 · Répondre

    C’est vraiment de l’abus…
    Déjà pour la RedBull Rampage 2011 il avait été interdit aux spectateurs de filmer l’event, et seuls les photographes habilités par Redbull pouvaient prendre des photos…

    C’était à moindre échelle comparé aux JO mais c’est fou de telles censures !!

    • Romain 30/04/2012 à 11:56 · Répondre

      C’est clair bien d’accord avec toi.

      Sais-tu si des gens avaient partagé des photos/vidéos lors du RedBull Rampage 2011 ? Quelles avaient été les conséquences ?

  2. Didier Misson 30/04/2012 à 13:04 · Répondre

    Je ne vais pas dire qu’on se fout des conséquences…
    Par exemple, ce ne serait pas très prudent pour un site connu (encore moins un site de presse) de reprendre des photos postées par des internautes… mais réalistement, ils ne vont pas engager des poursuites contre 5000, 20.000 personnes ou plus !
    Je pense que l’internaute qui poste sur Twitter 5 ou 6 photos ne risque rien. Sur FB, au pire, FB supprimera la photo (et encore, ce n’est pas sûr)…

    Mais ça montre de plus en plus l’ABUS de ces sociétés commerciales, l’abus de tout ce qu’on leur donne comme droit pour faire respecter leur droit d’auteur !

Rétroliens de cet article

  1. JO de Londres : Interdiction de partage social - WebLife | CRAKKS | Scoop.it
  2. JO de Londres : Interdiction de partage social - WebLife | HANDICAPS HEROS | Scoop.it