iMessage : Trop sécurisé pour le gouvernement américain

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Romain Sécurité 1
iMessage : Trop sécurisé pour le gouvernement américain

C’est la nouvelle du weekend. La majorité des agences gouvernementales américaines, FBI ou DEA, ont annoncé que l’algorithme de chiffrement utilisée dans iMessage est trop complexe à craquer. La conséquence ? Les équipes du gouvernement ont du mal à intercepter et savoir ce qui peut s’échanger lors des écoutes concernant deux personnes suspectées qui utilisent des équipements de la firme de Cupertino. Cela se simplifie lorsque l’un d’entre eux utilise un équipement d’une marque tierce (Android, Windows Phone ou Blackberry).

En effet, Apple l’avait promis mais surtout la firme de Cupertino l’a mis en place : un système efficace et sécurisé de partage de messages entre différents équipements (iPhone, iPad ou ordinateur). Aujourd’hui, c’est pas moins de deux milliards de messages échangés quotidiennement.

Cependant, les différents agences américaines ne vont pas en rester là et devrait rapidement modifier la législation en place (notamment la loi CALEA) pour leur permettre d’avoir obligatoirement un accès direct à l’ensemble des échanges quotidiens en se connectant directement sur les serveurs d’Apple (point de passage obligatoire pour l’ensemble des messages échangés).

Via

Laisser un commentaire

Un commentaire le "iMessage : Trop sécurisé pour le gouvernement américain"

  1. Alexandro 11/04/2013 à 11:10 · Répondre

    Et que les USA osent encore dire qu’ils oeuvrent pour la liberté… Ce sont les premiers à tout fliquer.
    Assez cocasse cette situation, surtout que bon, la CIA n’a pas eu l’idée de placer des gens à Apple ?! Ca va, toutes les grandes entreprises mondiales ne sont pas encore rongées de l’intérieur :D