AOL : Il squatte les locaux illégalement pendant deux mois

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Romain Insolite 1
AOL : Il squatte les locaux illégalement pendant deux mois

Quelle histoire ! Un jeune startuper, Eric Simons, a réussi à squatter en tout illégalité les locaux d’AOL pendant 2 mois et a ainsi bénéficié de l’ensemble du complexe mis à disposition des employés du géant de l’internet, avant d’être découvert par un gardien de la société.

En effet, Eric Simons a dormi, travaillé, mangé, fait du sport directement dans les locaux d’AOL avec un emploi du temps bien minuté : travail jusqu’à minuit, réveil à 7 heures (avant que les vrais salariés n’arrivent au bureau), puis sport et travail.

L’homme n’était pas un inconnu chez AOL. Eric Simons avait déjà participé à un programme d’incubation de start-ups à l’intérieur de l’entreprise et cela lui avait permis notamment de récupérer un badge pour se promener et évoluer entre les différents complexes. De plus, il connaissait bien les systèmes de sécurité mise en place. Il était donc une tête connue et c’est indéniablement ce qui lui a permis d’évoluer aussi facilement dans les locaux pendant ces deux mois.

Eric Simons, explique que son installation dans les locaux d’AOL a été drivée par le manque d’argent d’une part, et la volonté de continuer à développer son projet de start-up au sein de la Silicon Valley.

Par chance, l’histoire se termine bien puisque comme Eric Simons était en pleine possession d’un badge lui donnant droit à ces accès, il n’aurait pas violé les sécurités mise en place. AOL ne peut donc le poursuivre. Pour la petite histoire, Eric Simons est désormais dans un appartement de la Silicon Valley et sa startup se porte bien puisqu’il vient de lever 50 000 dollars et espère rapidement en lever 10 fois plus dans les mois qui viennent.

Via

Laisser un commentaire

Un commentaire le "AOL : Il squatte les locaux illégalement pendant deux mois"

  1. Web Animal 01/06/2012 à 11:14 · Répondre

    Il n’aura fait de mal à personne :)
    Surtout qu’un des dirigeants de la société prend cela avec humour, et au contraire, respecte l’esprit de la Silicon Valley.
    Comme quoi, il fait bon d’y être entrepreneur ;)