Test du casque de réalité virtuelle HTC Vive pour le sport

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Anne Matériel 2
Test du casque de réalité virtuelle HTC Vive pour le sport

Les casques de réalité virtuelle sont bel et bien sur le marché et les usages sont multiples. Nous avons testé pour vous le nouveau casque HTC Vive sorti en avril 2016 et appliqué au Fitness grâce à la startup Holodia.

Présentation du casque de réalité virtuelle HTC Vive

Le casque de réalité virtuelle HTC Vive a été largement comparé à l’Oculus Rift sur la toile, et pour cause. Le HTC Vive est un casque relié à un ordinateur par de nombreux fils comme son concurrent l’Oculus Rift (à ne pas confondre avec les casques du type Samsung Gear VR qui fonctionnent avec un smartphone et donc sans fil).

Le casque de réalité virtuelle HTC Vive se fixe sur la tête comme l’Oculus (il est d’ailleurs conseillé d’y ajouter un casque audio pour profiter de la meilleure expérience qui soit) et tient très bien grâce aux sangles qui peuvent être réglées. La partie en contact avec le visage est très agréable puisque matelassée et peut être facilement nettoyée grâce à une lingette. C’est un point fort pour le HTC Vive puisque la mousse de l’Oculus prend quant à elle rapidement la transpiration ce qui est plutôt embêtant en terme d’hygiène.

Réalité Virtuelle HTC Vive

Le principal point fort du HTC Vive aujourd’hui est sa capacité à détecter où vous vous trouvez dans l’espace grâce à ses deux caméras laser ainsi que ses manettes. Dans le test que nous avons réalisé, nous avons uniquement une caméra (suffisant pour le showroom) et pas de manettes. La spatialisation était cependant très réussie puisqu’à aucun moment nous avons ressenti un sentiment de flottement ou un problème de situation dans l’espace.

Concernant l’écran et la qualité d’image, on note une certaine différence comparé à l’Oculus Rift. L’écran semble moins pixelisé et les lentilles permettent de voir l’intégralité de l’image sans se fatiguer, sans avoir à cligner des yeux et sans effet saccadé.

Par ailleurs, si vous ressentez le besoin de vous situer dans le monde réel, une caméra frontale vous permettra de switcher du monde virtuel dans lequel vous êtes au monde réel. De quoi éviter de se cogner dans les murs par exemple. Nous n’avons cependant pas eu l’occasion de tester cette fonctionnalité.

Camera frontale HTC Vive

Le HTC Vive et le sport, ça donne quoi ?

La startup Holodia a eu l’ambition d’utiliser la réalité virtuelle pour inciter les personnes à faire du sport en réduisant l’ennui souvent provoqué par le sport en intérieur. L’objectif est de vous plonger dans un monde virtuel via le casque HTC Vive tout en vous demandant de faire un réel effort physique en parallèle sur une machine du type rameur ou vélo par exemple. La solution HoloFit est née !

Nous avons eu la chance de tester le HTC Vive sur un rameur et ainsi d’explorer de magnifiques paysages tout en faisant du sport sans même nous en rendre compte. Une fois confortablement installé et le casque branché, vous n’aurez qu’à choisi l’univers que vous souhaitez découvrir. Pour cela, il suffit de naviguer dans l’interface imaginée par Holodia en fixant simplement un point avec votre casque suffisamment longtemps pour valider votre choix.

Test casque HTC Vive

Une fois totalement immergé dans l’univers (cours d’eau dans une ancienne cité de Babylone par exemple) vous devez ramer pour avancer virtuellement et par conséquent vous rapprocher des monuments proposées. D’autres univers plus imaginaires vous sont également proposées. Vous pourrez ainsi vous déplacer dans l’espace entre les astéroïdes à bord de votre vaisseau tout en continuant de ramer.

L’image suit parfaitement les mouvements de votre tête et vous pourrez tout à fait regarder autour de vous pour contempler non pas uniquement le paysage mais aussi le vaisseau dans lequel vous êtes assis. Lorsque vous ramez, vous percevez vos jambes qui bougent de façon virtuelle et qui sont ainsi parfaitement synchronisées avec le mouvement de vos jambes dans la réalité. Cela permet réellement de s’identifier à l’avatar à tel point que vous êtes susceptible de ressentir un vertige comme cela à été le cas pour certain d’entre nous durant le test.

Dans le mode proposé initialement par Holodia, vous serez principalement amené à ramer pour contempler le paysage. Pour rendre l’exercice plus physique vous pouvez également basculer sur le mode jeu qui vous incitera à ramer davantage pour obtenir des points. Vous naviguez en effet à bord d’un vaisseau volant et devez changer l’intensité de vos efforts pour monter ou descendre afin de traverser des cercles et ainsi remporter des points. La qualité de l’image qu’offre l’HTC Vive et l’immersion totale vous poussent réellement à vous prêter au jeu et à faire du sport sans même vous en rendre compte. Enfin, l’ajout de musique par le biais d’un casque de qualité type Bose par exemple vous permettra une immersion la plus complète.

Et demain ?

Les possibilités sont infinies en terme de réalité virtuelle pour le sport. HoloFit n’en est qu’à ses débuts puisque la startup Holodia souhaite étendre son application au vélo traditionnel ou au vélo elliptique par exemple. L’objectif est bien évidemment de séduire les salles de sport en proposant un voire plusieurs casques pour organiser des compétitions virtuelles par exemple, comme cela à déjà pu être le cas sur certains salons.

Enfin, les salles de sport et chaines d’hôtel par exemple pourraient profiter de ce type d’installation non pas uniquement pour faire parler d’eux mais pour faire du placement de marque puisqu’Holodia propose de personnaliser l’univers virtuel en mentionnant des marques sur les drapeaux et autres supports prévus à cet effet.

Notre avis

Le casque de réalité virtuelle HTC Vive de part sa stabilité offre une expérience très immersive. Par ailleurs, les autres casques que nous avons pu tester peuvent provoquer un sentiment de malaise au bout d’un moment dans la mesure où les gestes ne suivent pas forcément ce qu’il se passe dans le monde virtuel (mes jambes avancent dans le monde virtuel mais pas en réalité). La solution HoloFit permet réellement d’être au plus proche de la réalité et d’éviter ce type de problème.

Par ailleurs, la solution HoloFit permet de faire du sport sans s’en rendre compte. Cela a été particulièrement le cas avec le jeu où l’on se laisse rapidement emporter par l’envie de gagner des points supplémentaires. Quelques minutes d’utilisation de la solution ont suffit pour sentir les muscles se réveiller.

Enfin la résolution de l’image ainsi que le confort au port de l’HTC Vive sont de vrais points positifs qui contribuent grandement à l’immersion offerte par le casque. A aucun moment nous n’avons eu à repositionner le casque malgré les nombreux mouvements, si ce n’est peut-être le casque audio qui glissait légèrement.

Branchement HTC Vive

Seul petit bémol, l’installation du casque est assez lourde puisqu’il est relié à un ordinateur. On constate que de nombreux fils partent du HTC Vive ce qui peut d’ailleurs être un brin dérangeant pour faire de grands mouvements. A voir quel sera le confort d’utilisation sur un vélo elliptique par exemple. L’Oculus Rift nécessite quant à lui également des branchements mais qui restent toutefois moins nombreux.

Laisser un commentaire

2 commentaires le "Test du casque de réalité virtuelle HTC Vive pour le sport"

    Rétroliens de cet article

    1. Test du casque de réalité virtuel...
    2. La Réalité Virtuelle, qu’est-ce que c’est, pour quoi faire ? Tour d’horizon ! - WebLife