aliaz, votre carte d’identité numérique

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Internet 0
aliaz, votre carte d’identité numérique

Nous avons été contactés la semaine dernière pour vous présenter un nouveau service web, édité par RegionJob, aliaz. Derrière ce nom, se cache un service web oeuvrant pour votre e-réputation et identité numérique, domaine devenu primordial avec la prédominance quotidienne de nos vies numériques.

L’idée est de vous offrir une plateforme vous permettant de créer facilement votre carte de visite numérique et de gérer les informations que vous souhaitez partager publiquement et facilement.

Comme à notre habitude, nous vous laisserons découvrir le site avec l’ensemble de ses fonctionnalités. Nous avons préféré interviewer l’un des porteurs du projet et c’est à notre collègue blogueur du blogdumoderateur, Flavien Chantrel, qui s’est prêté au jeu. Voici donc l’échange que nous avons eu à propos de son projet :

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Je suis Flavien Chantrel, community manager pour RegionsJob, le premier site emploi et formation en France. J’administre entre autres le Blog du Modérateur depuis 5 ans. Nous venons de sortir aliaz, service complémentaire à ceux déjà proposés.

Pouvez-vous présenter aliaz à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ?

aliaz est un service d’aide à la gestion de son identité numérique. Il permet de créer une page centralisant ses différentes présences en ligne, mais aussi des documents importants (comme le CV). Il est possible de tout personnaliser sur cette page, de la photo de fond aux polices en passant par les liens. Des statistiques de consultation sont disponibles et il est possible d’ajouter un bouton pour se faire contacter. L’objectif est d’offrir une administration très simple, accessible à tout le monde. De nombreux conseils et guides liés à l’identité numérique seront proposés en complément. D’autres nouveautés viendront avant l’été, il ne s’agit pour le moment que d’une version beta.

D’où vient le nom ?

Le nom s’est assez vite imposé après un brainstorming collectif. Il fallait quelque chose de court, de percutant et résumant bien l’esprit du service. aliaz, qui commence par la première lettre de l’alphabet et finit par la dernière, était parlant, et symbolise bien le côté complet que l’on veut donner au service. La proximité avec le mot alias lui donne encore plus de sens. On est donc parti sur ce dernier qui a plu à toute l’équipe.

Comment ça fonctionne ?

Après une création qui ne prend qu’un instant, vous pouvez commencer à le personnaliser. Entrez les textes et liens de votre choix, une photo mais aussi une image de fond soit parmi celles proposées soit en l’uploadant vous-même. Les changements que vous faites se voient instantanément sur le volet bas de la page pour plus de simplicité. Un tableau de bord vous permettra de voir combien de personnes ont vu votre page, mais aussi de quelle manière. Un QR code unique est généré pour chaque page pour aider à sa diffusion, par exemple pour l’intégrer à une carte de visite ou à un CV.

Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

L’identité numérique est un thème de plus en plus important. Cela fait déjà longtemps que RegionsJob accompagne les personnes en recherche d’emploi sur ces problématiques, à travers le Blog du Modérateur, différents ebooks et une plateforme de blogs emploi. Ce service est donc la suite logique de cette présence. L’idée est d’offrir un service utile au plus grand nombre, utilisateurs de RegionsJob ou pas, et d’apporter régulièrement de nombreux conseils pour simplifier la notion d’identité numérique et faciliter la gestion de cette dernière. La première brique est cette « carte de visite » en ligne mais d’autres nouveautés viendront enrichir son intérêt avant cet été.

Cela ressemble à de nombreux services existants. Pourquoi prendre le même créneau et comment vous vous différenciez ?

Le but est d’aller plus loin que les autres sites du genre et de permettra à tous de mieux gérer son identité numérique. Cela passera par un accompagnement plus poussé auprès des utilisateurs, la création d’une newsletter dédiée, la rédaction de nombreux articles d’aide ou d’actualité ou encore des réponses à leurs questions. En attendant ces nouveautés, aliaz possède déjà une version optimisée mobile. Son administration se veut également plus claire et pratique à utiliser. Le but est de ne pas se cantonner à un public geek et adepte des réseaux sociaux, mais d’élargir le concept au grand public. Le service est ainsi en français, ce qui fait une différence non négligeable pour beaucoup. Il est simple et transparent au niveau des paramètres de confidentialité et de l’exploitation des données.

Comment vous rémunérez-vous ?

Le service est pour le moment entièrement gratuit. Cette version gratuite sera toujours présente, mais complétée dans quelques semaines par une offre premium abordable permettant de bénéficier de son nom de domaine, d’outils supplémentaires et d’autres templates.

Le service est lancé depuis quelque temps, quels sont les retours que vous avez eu depuis ?

Les retours sont plutôt bons pour le moment. La beta a ouvert il y a seulement 4 jours,  mais globalement le ressenti est bon, la clarté et la facilité d’utilisation sont appréciées. Des suggestions pertinentes ont également été faites et seront prises en compte pour l’évolution du service. Nous attendons bien sûr d’autres retours dans les jours qui viennent.

Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions ?

De nombreuses personnes de RegionsJob gravitent autour de ce projet, que ce soit en graphisme, en développement, en intégration, en direction de projet, en communication… Le projet a réussi à fédérer ceux qui y ont participé, et qui ont fait évoluer le produit vers ce qu’il est actuellement. Il y a également eu une forte adhésion en interne, plus de la moitié des salariés ont ainsi déjà créé leur aliaz.

Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

A très court terme, le  lancement officiel du projet aura lieu le 28 février. Le but sera de proposer une version stable et corrigée des principales erreurs et retours rencontrés et de le proposer à tout le monde. Un guide de l’identité numérique sera également publié à cette occasion. En mai, nous lancerons une deuxième version avec de nouveaux outils et une version premium arrivera un peu plus tard. Les nouveautés seront régulières. Le but est de proposer la meilleure ressource possible à ceux qui s’intéressent à cette question et de les aider dans leurs démarches.

Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ?

L’adaptation aux différents navigateurs est toujours un moment  délicat. Faire un produit simple et clair côté utilisateur complique aussi forcément le développement.

Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

Prenez bien le temps de faire un aliaz qui vous ressemble ! Une belle image de fond, un encadré qui s’intègre bien sur la page, des liens et documents pertinents… Ce n’est pas forcément long, mais autant obtenir un résultat qui vous correspond. N’oubliez pas que cette page doit vous valoriser, elle constituera la première impression virtuelle que les gens se feront de vous !

Quelle est votre actu du moment (c’est le moment de se faire de la pub ou de nous dire ce que vous cherchez) ?

Une V3 du Blog du Modérateur mettant plus en avant aliaz devrait voir le jour très prochainement. Le blog sera en effet très lié à ce service. Un ebook faisant suite à notre Débat du mois sur l’identité numérique devrait également voir le jour mi-février.  De nombreux autres projets sont en cours, vous en entendrez parler bientôt !

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

N’hésitez pas à venir vous inscrire au site et à nous faire des retours ! Et merci d’avoir lu l’interview ;-)

Notre avis

Les plus du service :

  • Un service complet : le nombre de fonctionnalité important dans la version gratuite
  • Un service joli : le design ergonomique et le fonctionnement simple qui permettent de créer sa carte d’identité numérique en quelques minutes

Les moins du service :

  • Le faible référencement qui pour le moment ne permet pas d’apparaître en tête des résultats Google (mais cela devrait évoluer au fil du temps)

En tout cas, nous remercions Flavien de s’être prêté au jeu de l’interview et lui souhaitons bon courage pour la continuation de son beau projet. En espérant qu’il trouve son public et que le succès soit au rendez-vous. N’hésitez pas à lui laisser votre feedback dans les commentaires que ce soit sur les fonctionnalités disponibles ou celles que vous aimeriez bien voir ! Cela l’aidera, c’est sûr !

Laisser un commentaire