Le portrait d’un utilisateur LinkedIn

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Réseau social 2
Le portrait d’un utilisateur LinkedIn

Les réseaux sociaux sont les sites les plus populaires actuellement. En ces temps de crises et de chômage élevé, les réseaux sociaux professionnels ont le vent en poupe pour proposer un espace de rencontre entre entreprises et candidats. Aujourd’hui, nous vous proposons cette infographie qui présente de nombreuses statistiques sur le profil type d’un utilisateur de LinkedIn.

Le portrait d'un utilisateur LinkedIn

On apprend donc que plus de 90% des candidats possèdent un compte gratuit sur le réseau et ont entre 100 et 200 contacts rattachés. On voit aussi que les profils complètement remplis le sont en petite majorité et 47% des utilisateurs passent en moyenne moins de 2 heures par semaine sur le site.

On se rend compte aussi que le site est essentiellement utilisé pour trouver des entreprises, renouer le contact avec des anciens collaborateurs/associés ou encore augmenter la visibilité de son entreprise et se créer de nouvelles opportunités indirectement.

Nous vous laisserons découvrir l’illustration dans son intégralité. Intéressante en tout cas !

Via

Laisser un commentaire

2 commentaires le "Le portrait d’un utilisateur LinkedIn"

  1. Jemsouse 09/03/2012 à 09:51 · Répondre

    On remarque surtout des données probablement sorties de nul part…
    Si 50.5% des utilisateurs ont un profil complet et que 48.1% ont un profil incomplet, il y a quand même 1.4% des utilisateurs qui ont ni un profil complet, ni un profil incomplet… Problème, non ?
    La même avec la première donnée… 90.9% ne paient pas et 8.4% paient donc 0.7% sont entre les deux…
    Faut peut être arrêter avec ces infographies qui valent rien et qui ne montrent au final pas grand chose…

    • Romain 09/03/2012 à 10:03 · Répondre

      Jemsouse je suis d’accord avec toi sur le fait que l’on tourne beaucoup de choses en infographie et que cela ne devrait pas avoir lieu.

      Pour ce qui est des écarts de statistiques, c’est lié au simple fait que sur l’étude concernée tout le monde ne répond pas à l’ensemble des questions. Malheureusement pour gonfler leurs statistiques, ils considèrent que c’est quand même une personne mais ne peuvent pas exploiter les données. Du coup, on se retrouve avec du 1,4% n’a pas répondu à la question et donc on en parle pas dans l’infographie…

      Mais je suis d’accord avec toi et je prends en compte ta remarque pour limiter ce genre d’infographie car cette pratique est assez courante !