Facebook : Le baromètre des candidats à la présidentielle 2012

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Réseau social 0
Facebook : Le baromètre des candidats à la présidentielle 2012

S’il y a bien une chose qui est sûre, c’est que la course aux élections présidentielles passent aussi par internet et plus particulièrement les réseaux sociaux, même si ce n’est pas cette année que nous voterons en ligne. Nicolas Sarkozy illustre bien cette tendance au travers de son compte Twitter ou encore de son profil Google+. Aujourd’hui, nous vous proposons une infographie intéressante présentant de nombreuses statistiques à jour sur comment les candidats utilisent Facebook pour promouvoir leur campagne et développer leur visibilité :

Le baromètre des candidats à la présidentielle 2012 sur Facebook

Premier point positif, on voit que l’ensemble des candidats en course sont présents sur Facebook. Maintenant, leur popularité et les actions menées par ceux-ci sont complètement différentes d’un candidat à l’autre. Ainsi, on apprend que Jean-Luc Mélenchon s’en sort plutôt bien sur la toile que ce soit en termes de diffusions virales ou en gain de fans sur la période de l’étude (tout le mois de février 2012).

On voit ensuite comment chaque candidat interagit avec le réseau social en discutant avec ses fans et quel message a eu le plus d’interaction. C’est bien évidemment, l’annonce de la candidature du président de la République actuelle qui a créé la plus grand émulsion de commentaires et likes.

Pour finir, l’infographie nous présente les termes les plus récurrents et on se rend compte que les termes France, invité, février et meeting sont les grands gagnants. Cela montre que les candidats se servent de Facebook non pas pour faire passer leurs idées, leurs programmes mais plutôt pour promouvoir leur actualité média et inviter l’ensemble des internautes à les suivre dans leur quotidien de campagne.

Dommage, il n’aurait pas été plus intéressant d’évoquer et discuter des points forts de leurs campagnes respectives avec les internautes ? Surtout lorsque l’on sait qu’il existe de nombreux membres issus de la génération Y ayant le droit de voter et qui s’informent presque exclusivement via le media internet, dont Facebook.

A voir donc si cette pseudo campagne de visibilité sur Facebook servira ceux qui l’utilisent au mieux !

Via

Laisser un commentaire