YouTube : Google AdWords pour les vidéos

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Romain Monétisation 0
YouTube : Google AdWords pour les vidéos

Testée depuis septembre dernier avec quelques partenaires privilégiés, Google vient d’annoncer l’ouverture de sa solution AdWords pour les vidéos YouTube : Google AdWords for video. Concrètement, il s’agit d’une plateforme qui permettra aux annonceurs d’afficher leurs publicités vidéos sur la plateforme de Google, avec un modèle au coût par clic (CPC) et des possibilités de ciblage avancé tout comme le fait la version classique d’AdWords avec des publicités textuelles ou images.

Adwords for Video permet de créer une campagne simplement, en quelques minutes […] L’idée est de démocratiser l’accès à la publicité vidéo, de simplifier au maximum la démarche de l’annonceur et de rationaliser ses investissements avec une technologie qui a fait ses preuves sur les liens sponsorisés.

En d’autres termes, les annonceurs peuvent envoyer leur publicité vidéo dans leur interface AdWords, fixer le prix maximal qu’ils veulent payer pour une vidéo vue, la cible qu’ils souhaitent toucher (âge, nationalité, pays…), le format de l’annonce, ou encore le support souhaité (web, mobile, tablettes, etc.). La vidéo sponsorisée sera alors intégrée dans les contenus YouTube, excepté ceux premium bien évidemment.

Chose intéressante, l’annonceur ne sera facturé que si l’internaute regarde en intégralité la vidéo plébiscitée. C’est à dire qu’il ne clique pas sur le bouton « Ignorer cette annonce » que l’on voit sur certaines vidéos. Selon Google, entre 15 % et 45 % des publicités en format TrueView seraient effectivement regardées par les internautes sur YouTube.

Présentation de Google AdWords for video :

Image de prévisualisation YouTube

Pour Google, l’enjeu est vraiment de taille. On comprend vite que l’idée derrière cette fonctionnalité est de monétiser le contenu de sa plateforme qui lui coûte relativement cher en fonctionnement. Il espère ainsi tirer profit des 5 millions de visiteurs uniques en France et des 800 millions de visiteurs uniques par mois à travers le monde.

Reste maintenant à voir comment cette mesure sera adoptée par le public sur qui tout repose. Ne va-t-on pas s’habituer à ces publicités et les ignorer automatiquement comme c’est le cas sur les différents sites affichant de l’AdSense ? YouTube séduira-t-il toujours à se faire de l’argent sur l’ensemble des vidéos sans reverser, pour le moment, une commission à celui qui partage la vidéo ?

Via

Laisser un commentaire