Twitter : Vunérabilité en taquinant l’e-réputation par DM

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 1 vote(s))
Baptiste Réseau social 1
Twitter : Vunérabilité en taquinant l’e-réputation par DM

Un certain nombre d’utilisateurs de Twitter se plaignaient la semaine passée de spam envoyé au travers des messages privés sur la célèbre plateforme de microblogging. De par le fonctionnement de ladite messagerie interne, il s’agissait sans surprise de contacts connus puisque volontairement suivis.

Le message initial, en anglais, jouait sur la réputation en ligne des victimes qui, soucieuses de leur image, cliquaient plus vite que leur ombre sur le lien présent dans le tweet afin de découvrir les soi-disantes informations compromettantes.

Hello some person is posting very bad rumors about you… tinyurl.com/6o43hc4

Il était à ce moment trop tard pour faire marche arrière et le message indésirable était d’ores et déjà diffusé à l’ensemble des followers dudit compte Twitter infecté.

Le spam aurait pu continuer à se répandre mais c’était sans compter sur la réactivité de TinyURL qui bloquait plutôt rapidement l’adresse raccourcie.

Plus de peur que de mal pour les membres du service, et bien que Twitter ait certainement sa part de responsabilité dans l’histoire, les personnes concernées ont surtout fait preuve d’une grande imprudence. Par crainte, celles-ci ont en effet impatiemment cliqué sur le lien situé dans le message privé sans se demander si un tel message pourrait véritablement être envoyé par le détenteur du compte Twitter émetteur.

Si le doute persiste, n’hésitez pas à dévoiler l’adresse complète se situant dans une URL raccourcie à l’aide de services dédiés à cette tâche.

Quoi qu’il en soit, restez vigilants sur internet !

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Twitter : Vunérabilité en taquinant l’e-réputation par DM"

    Rétroliens de cet article

    1. Twitter : Vunérabilité en taquinant l’e-réputation par DM « L'info "Autrement" cftc hus