Twitter teste une fonctionnalité de traduction automatique

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Réseau social 1
Twitter teste une fonctionnalité de traduction automatique

Twitter est actuellement en train de tester une nouvelle fonctionnalité intéressante : la traduction automatique des tweets. L’idée est de rendre disponible au plus grand nombre, et cela naturellement, l’ensemble des tweets postés sur son réseau dans la langue de l’utilisateur. Dans un monde idéal, les barrières que les langues peuvent imposer entre les utilisateurs seraient ainsi inexistantes. Sympa, non ?

La système de traduction utilisé par Twitter est fourni par Bing Translator. Pour le moment, la fonctionnalité n’est testé que sur un petit groupe d’utilisateurs privilégiés du réseau mais avoue que si les tests sont concluants, Twitter verra pour porter rapidement cette nouveauté à l’ensemble de ses membres :

“A small percentage of users can see the option to translate the text of a tweet with Bing Translator as part of an experiment, [..]  We want to help people connect and discover what’s new — no matter where they are in the world or what languages they speak.”

Le fonctionnement de cette nouveauté est très simple. Disponible sur la version web, il suffit de cliquer sur un tweet qui n’est pas dans la langue de l’utilisateur pour le voir se traduire automatiquement. Facile, non !

C’est donc très intéressant puisqu’aux quelques fautes près, Twitter est en train de construire un réseau complètement universel permettant à des internautes à l’autre bout du monde, parlant deux langages complètement différents, arriver à échanger naturellement. Reste plus qu’à trouver un moyen aussi efficace pour traduire automatiquement le contenu des liens partagés… mais on y est pas encore (même s’il est possible de passer par des outils comme Google Traduction mais c’est pas le top non plus).

Via

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Twitter teste une fonctionnalité de traduction automatique"

  1. Baptiste 23/02/2012 à 08:42 · Répondre

    Après Facebook, Bing arrive à se faire une place sur Twitter. Bien joué de la part de Microsoft.