Spotify : Limite d’écoute supprimée dans cinq pays européens

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Musique 0
Spotify : Limite d’écoute supprimée dans cinq pays européens

Spotify vient d’annoncer la suppression de sa limite d’écoute de cinq lectures du même titre par mois dans son offre gratuite pour cinq pays européens dont malheureusement la France ne fait pas partie. Ce sont les habitants de l’Espagne, la Finlande, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède qui seront privilégiés. Mais Spotify ne désespère pas car à terme il aimerait généraliser cette possibilité à l’ensemble des pays européens.

Spotify revient donc sur les limitations qu’il s’était vu contraint d’ajouter il y a quelques mois… Pour rappel, les différentes maisons d’édition lui avaient demandé de trouver un moyen de favoriser les offres payants, offres sur lesquelles ces maisons récupèrent de l’argent. Spotify s’était alors exécuté en proposant cette limité d’écoute à cinq lectures du même titre dans son offre limitée.

Mais d’après certaines sources, le plateforme de streaming musical numéro une n’a pas lâché l’affaire et a continué de négocier avec ces maisons d’édition. Il semblerait qu’un terrain d’entente ait été trouvé mais qu’il reste encore du travail pour généraliser tout cela à l’ensemble des maisons d’édition des différents pays européens.

C’est donc une excellente nouvelle pour certains utilisateurs, même si les autres restrictions sur le temps d’écoute mensuel et la disponibilité de l’offre gratuite à 6 mois restent d’actualité. On se rappellera notamment de l’annonce de Pascal Nègre, PDG d’Universal Music France qui avait déclaré :

Quand on voit des gens qui écoutent 35 fois la même chanson, vous vous dites qu’au bout d’un moment, le gars, il faut qu’il aille acheter le titre. […] Quatre écoutes, c’est suffisant pour savoir si on veut acheter un titre

Avec de telles allégations, on peut voir à quel point cela va être compliqué de négocier avec l’ensemble des maisons d’édition en France pour obtenir des résultats similaires. Courage Spotify !

Via

Laisser un commentaire