Nokia Here : Des dizaines de repreneurs

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
WebLife Internet 1
Nokia Here : Des dizaines de repreneurs

Le constructeur de téléphones portables Nokia diversifie son activité depuis quelques années et se tourne vers le développement de systèmes d’exploitations et de services web à l’instar de here. Même si ce dernier ne connait pas la même notoriété que les smartphones Nokia que l’on peut retrouver ici, de nombreuses entreprises sont intéressés par sont rachat.

Nokia a annoncé il y a quelques jours son souhait de revendre Here, son système de cartographie censé venir concurrencer Google Maps ou encore Apple Maps. Il avait lancé ce service suite au rachat de Navteq en 2007.

Mais bonne nouvelle (et un peu surprenante à mon goût) puisque quelques semaines après avoir mis Here aux enchères, la firme finlandaise a annoncé avoir comptabilisé plus d’une douzaines de candidatures. On parle ici non pas d’acteurs web mais des acteurs autour du domaine automobile.

On retrouve des constructeurs comme Audi AG, BMW AG et Daimler AG pour développeur leurs systèmes internes ou encore Uber en partenariat avec Baidu et Apax Partners pour surement étoffer son service. D’autres acteurs ayant actuellement quelques parts seraient aussi intéressés par cette vente, comme Microsoft ou encore les fonds d’investissements Hellman & Friedman, Silver Lake Management et Thoma Bravo. Pour finir, Facebook pourrait aussi être de la partie.

Autant dire du très beau monde ! D’après les premières informations, les montants proposés oscilleraient entre 3 et 4 milliards de dollars et c’est normal vu les acteurs en course. Les enchères se clôtureront dans 2 semaines. Nokia retiendra alors les meilleurs dossiers pour relancer un dernier tour. Pour information, Here a été valorisé à 2.1 milliards d’euros il y a peu.

Via

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Nokia Here : Des dizaines de repreneurs"

    Rétroliens de cet article

    1. Here Maps : Test de l’application GPS hors-ligne - WebLife