Les brevets de Cuil rachetés par Google

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Moteur de recherche 0
Les brevets de Cuil rachetés par Google

Il se peut que le nom de Cuil ne vous soit pas étranger… En effet, revenons dans le passé, en 2008 précisément ! La co-fondatrice du projet, Anna Lynn Patterson, a rejoint des anciens de Google et d’IBM pour construire un nouveau moteur de recherche dont la capacité d’indexation était 3 fois plus performante que celle de Google. Malheureusement et malgré les 33 millions de dollars de financement récupérés, le projet Cuill a été abandonné en 2010. Anna Lynn Patterson est retournée chez Google et les 7 brevets vendus au leader du domaine de la recherche… C’est en tout cas ce que nous venons d’apprendre !

Il semblerait donc que les 2 ans passés sur le projet Cuil ont porté indirectement leurs fruits pour que Google s’y intéresse. En effet, ces 7 brevets protègent essentiellement des manières d’afficher les résultats de recherche et non, un algorithme en soi. Il présente un système d’onglet lorsque le terme recherché possède plusieurs sens ou encore comment affiner les résultats d’une page suivant certains critères. Bien que Google ne semble pas avoir (encore) exploité ces brevets et ces systèmes d’affichage, il semblerait qu’il ne souhaitait pas les voir tomber dans de mauvaises mains et préfère les avoir de son côté.

A voir donc si et comment Google va exploiter ces brevets, même si maintenant cela fait plusieurs mois qu’ils sont en sa possession. Mais cela ne m’étonnerait pas de trouver un fonctionnement proche sur d’autres services que son moteur de recherche avec notamment son réseau social.

Via

Laisser un commentaire