Google+ : Notification par SMS dans 41 pays

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Réseau social 0
Google+ : Notification par SMS dans 41 pays

Lorsque l’on parle de réseau social, il est impossible de passer à côté des notifications personnalisées nous permettant d’être contactés et d’être tenus au courant de toute activité en relation avec nous (message, mention…). Si en France et dans les autres pays développés, ces notifications passent essentiellement par le système Push et via nos connexions data/wifi plus généralement, il faut cependant avoir un smartphone et une bonne partie des téléphones ne sont malheureusement pas encore compatibles.

C’est pourquoi Google vient d’ouvrir son système de notification par SMS à 39 nouveaux pays, portant à 41 le nombre total de pays où le service est disponible. Ainsi après les États-Unis et l’Inde, ce sont l’Afghanistan, l’Algérie, l’Angola, le Bahreïn, le Cambodge, le Congo, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, le Ghana, la Guinée, l’Indonésie, l’Irak, la Jordanie, le Kazakhstan, le Kenya, le Koweït, le Kirghizstan, le Liberia, le Malawi, la Malaisie, les Maldives, le Maroc, le Mozambique, le Niger, la Nigeria, le Pakistan, les Philippines, l’Arabie saoudite, le Sénégal, la Sierra Leone, le Sri Lanka, la Tanzanie, la Thaïlande, la Tunisie, l’Ouganda, l’Ouzbékistan, le Vietnam et la Zambie qui rejoignent la liste des pays ayant le service. La France n’en fait pas partie…

Concrètement, les utilisateurs présents dans ces différents pays peuvent désormais renseigner leurs informations téléphoniques (pays, numéro de téléphone et code de validation, qu’il faudra ensuite inscrire dans le champ prévu à cet effet et envoyé par SMS) pour recevoir les notifications directement sur leur téléphone et via le système SMS.

Il sera aussi possible d’interagir avec le réseau social en partageant votre statut souhaité, des liens trouvés/visités, commenter un statut, envoyer un message personnel… via un système de commandes qu’il faudra bien connaitre. Le français est un langage supporté. Les accents et autres caractères spéciaux seront donc de la partie.

C’est un mouvement de taille que celui fait par Google qui s’ouvre à une catégorie de personnes très importante. Tout le monde n’a pas (encore) de smartphone et pouvoir interagir avec Google+ via son téléphone est une chose très intéressante. L’ensemble de ses concurrents proposaient des solutions identiques, il était donc normal que Google fasse un tel pas, d’autant plus qu’il ne pouvait pas se priver de cette masse d’utilisateurs potentiels.

A voir donc si cela l’aide à séduire de nouveaux utilisateurs, à fidéliser ceux déjà inscrits et à augmenter l’activité de son site !

Via

Laisser un commentaire