Google Chrome et sa nouvelle fonctionnalité Do not track

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Navigateur web 1
Google Chrome et sa nouvelle fonctionnalité Do not track

Google vient d’annoncer l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité intéressante : Do not track. Comme son nom le laisse présager, il s’agit d’une option qui sera présente dans le navigateur et qui avertira les sites que vous visitez que vous ne souhaitez pas participer aux statistiques de fréquentation. Google Chrome était le seul des navigateurs principaux à ne pas proposer une telle possibilité, contrairement  à Safari et Firefox entre autres. Normal puisque cela revient sur le coeur de métier de l’un de ses produits phare : Google Analytics…

Pour ce qui est du fonctionnement, c’est assez simple. Après avoir coché l’option qui va bien, votre navigateur internet ajoutera une option spéciale dans l’entête HTTP classique pour avertir les sites que vous visitez que vous ne souhaitez pas être traqués dans l’outil qu’ils utilisent. Ainsi, le service utilisé ne comptabilisera pas votre visite et vos actions. On se rapprocherait presque de l’anonymat sur internet…

Cette nouvelle fonction verra le jour d’ici la fin de l’année 2012. Reste à voir si cette option sera adoptée en masse, ou pas, par les internautes fonctionnant sous Google Chrome, sous peine de voir les outils statistiques comme Google Analytics relayés au second plan… enfin que les chiffres annoncés ne soient plus de véritables indicateurs liés à cette incertitude de comptabilisation des internautes !

Via

Laisser un commentaire

Un commentaire le "Google Chrome et sa nouvelle fonctionnalité Do not track"

  1. Laurent 27/02/2012 à 16:59 · Répondre

    Pardon, mais pourquoi « Normal puisque cela revient sur le coeur de métier[...] » ?

    Chacun a développé sa technologie concurrente dans son coin, Microsoft ses Tracking Protection Lists, Mozilla son do not track, et Chrome son Keep My Opt-Outs.
    Il se trouve que la techno Mozilla a été adoptée (un peu par surprise) par Microsoft qui l’a ajouté dans IE9 et qu’elle est donc devenue un peu « standard de fait ».

    Par ailleurs Google propose depuis très longtemps de se désinscrire du tracking Google Analytics, ce qui est à ma connaissance pas le cas des principales autres régies pub.

    Par ailleurs, cela ne faussera pas beaucoup plus les chiffres qu’aujourd’hui où les incertitudes sont légions (liées aux browsers/javascript/réseau/etc), l’analytics se fondant plus sur des tendances que sur des chiffres qui – on le sait – ne sont jamais le reflet exact de la réalité mais une représentation basée sur des partis pris (notion de visite vs page vue par exemple)