Free Mobile sature le réseau d’Orange

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Mobile 0
Free Mobile sature le réseau d’Orange

Nous venons d’apprendre que les utilisateurs de Free Mobile auraient saturé le réseau télécom d’Orange le mardi 7 février, occasionnant des pannes et coupures de réseaux diverses de quelques heures. Orange aurait ainsi contacté Maxime Lombardini, directeur général de Free, pour lui faire part de son ressenti et des sanctions qui pourraient en découler.

En effet, même si Orange est le seul à avoir signer un accord avec Free pour prendre en charge ses utilisateurs lorsque son réseau n’est pas disponible (normalement sur environ 73% du territoire français), la marque au carré Orange a fait savoir à son « partenaire » qu’il ne pouvait pas accepter ces saturations, notamment pour ses propres utilisateurs et services. Il explique alors que si cela se reproduisait, il devrait prendre des décisions et assigner certaines limitations aux utilisateurs de Free Mobile.

Bien évidemment, cela semble logique qu’Orange protège son image, sa qualité de service et ne souhaite pas se mettre à dos ses utilisateurs. Cependant, on peut se demander si effectivement Orange est réellement impartial dans cette histoire. En effet, Free mobile est actuellement très jeune et ne possède pas non plus des milliards d’utilisateurs connectés, exploitant le réseau complètement au point de le saturer. En plus, il doit s’agir d’utilisateur en dehors des 27% de la couverture de Free (comprenez les grandes villes). On peut donc logiquement se demander si ce n’est pas un technique pour ternir et affaiblir Free puisque celui-ci a réussi à attirer de nombreux utilisateurs et connaît une croissance des plus importantes. Orange aurait-il peur de son concurrent ?

A voir donc comment cette histoire va évoluer car elle risque de mettre à défaut Free. Il y a de fortes chances pour qu’au final cela se termine en bataille judiciaire, à coup d’avocats, experts et huissiers, pour se contrer l’un l’autre… Bref, nous assistons peut-être au début d’une histoire sans fin entre deux opérateurs téléphoniques !

Via

Laisser un commentaire