Facebook : Des émojis plutôt qu’un bouton Je n’aime pas ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5,00/5 - 2 vote(s))
Anne Réseau social 2
Facebook : Des émojis plutôt qu’un bouton Je n’aime pas ?

Si désormais tout le monde est familier avec le bouton J’aime de Facebook, il semblerait que le géant des réseaux sociaux ait entendu les remarques incessantes depuis ces dernières années sur un bouton Je n’aime pas.

En effet, Mark Zuckerberg a annoncé il y a quelques jours que ses équipes travaillaient sur un bouton permettant aux membres de montrer de l’empathie sur certains statuts où le bouton J’aime ne s’applique pas du tout. Un statut à propos du décès d’un proche ou d’une catastrophe naturelle par exemple peut susciter des réactions de la part de vos amis sans pour autant qu’ils ne souhaitent indiquer qu’ils aiment la publication.

Mark Zuckerberg annonce dans la vidéo ci-dessus que la mise en place d’un tel bouton est compliquée. Techniquement, on pourrait se demander en quoi cette évolution est complexe. Cependant, il s’agit sans doute davantage de réfléchir à la façon dont les membres du réseau social vont pouvoir exprimer leur avis sans pour autant que Facebook ne soit un espace d’expression qui ressemblerait à un forum avec des votes positifs ou négatifs.

Le célèbre journal TechCrunch évoque la piste des émoticônes plutôt qu’un simple bouton Je n’aime pas. On peut en effet penser que le bouton Je n’aime pas ne permet pas suffisamment d’exprimer son degré d’empathie.

L’utilisation d’emojis pour exprimer son avis peut se matérialiser de plusieurs façons comme c’est le cas sur Slack ou sur Path. La multitude d’emojis disponibles sur Slack complexifie la compréhension. Le réseau social Path propose en revanche uniquement 5 emojis permettant d’exprimer différents niveaux d’émotion comme l’indique l’exemple ci-dessous. C’est une piste envisageable sans pour autant qu’elle n’ait été confirmée par Facebook.

Path

Enfin, notons que cette nouveauté affectera sans doute l’algorithme de Facebook qui permet notamment de calculer le taux d’engagement et la portée. Taux qui est généralement obtenu à partir de la somme des j’aimes, commentaires, partages et clics puis divisé par la portée de la publication. La notion de statut plutôt positif ou négatif fera éventuellement son apparition ce qui complexifiera la formule et engendrera de nouvelles questions. Un statut plutôt négatif mérite-t-il d’avoir une portée plus importante qu’un statut plutôt positif ? Affaire à suivre !

Via

Laisser un commentaire

2 commentaires le "Facebook : Des émojis plutôt qu’un bouton Je n’aime pas ?"

    Rétroliens de cet article

    1. Facebook : Des internautes piégés par des escrocs - WebLife
    2. Facebook : 6 emojis d'empathie en plus du Like - WebLife