Android : Google va offrir une partie des recettes à Oracle

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Romain Justice et loi 0
Android : Google va offrir une partie des recettes à Oracle

Si vous suivez l’actualité mobile de près alors vous savez que les deux entreprises que sont Google et Oracle sont actuellement en pleines joutes judiciaires. Le célèbre éditeur du système de gestion de base de données accuse actuellement le géant de la recherche d’exploiter deux brevets dans son système d’exploitation mobile. Bien évidemment, il demande des dommages et intérêts et souhaite trouver un moyen de négocier avec Google.

Google vient de lui répondre en lui proposant un arrangement financier intéressant. Il propose à Oracle la modique somme de 2.8 millions de dollars pour les infractions passées et se dit prêt à verser 0.015% des revenus d’Android pour les violations à venir du brevet US 6,061,520 qui se terminera en 2018 et 0,5% des revenus d’Android pour le brevet RE38,104 qui expirera en décembre prochain.

Pour le moment, Oracle n’a pas accepté la proposition qu’il juge insuffisante. La cours de justice va bientôt rendre officiellement son verdict si d’ici là les deux entreprises ne trouvent pas un terrain d’entente qu’elles jugent convenable. Il sera annoncé le 16 avril prochain. Personnellement, je serais curieux de savoir ce que Google entend par « revenus d’Android » car le système d’exploitation est gratuit. Parlait-il des régies de publicités ? Forme-t-il les constructeurs à concevoir leur déclinaison d’Android ? Est-il payé pour développer certaines fonctionnalités ? Si vous avez la réponse, nous sommes preneurs !

Via

Laisser un commentaire